Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Un jeune homme grièvement blessé lors d'une partie d'Airsoft dans un fort abandonné en Isère

Par

Un jeune homme de 23 ans a été transporté à l’hôpital en état d'urgence absolue après avoir fait une chute de 11 mètres de hauteur. Il participait à une partie d'airsoft lorsqu'il est tombé d'un toit-terrasse, au fort de Montavie, situé au dessus de Bresson dans l'agglomération grenobloise.

Il faisait nuit quand le jeune homme de 23 ans est tombé du toit-terasse du fort de Montavie.
Il faisait nuit quand le jeune homme de 23 ans est tombé du toit-terasse du fort de Montavie. -

La partie a tourné au drame samedi soir dans la commune de Bresson. 

Publicité
Logo France Bleu

Un jeune homme de 23 ans participait à une partie d'Airsoft en pleine nuit, ce jeu de simulation de guerre où deux équipes s'affrontent avec des pistolets à billes, lorsqu'il a fait une chute de 11 mètres en tombant du toit-terrasse du fort de Montavie.

Les secours ont été appelés à minuit. Transporté en urgence absolue au service de déchocage de l’hôpital de Grenoble, le jeune homme présentait des traumatismes à la tête, au bassin, et des fractures des membres.

Le fort de Montavie est laissé à l'abandon et interdit d'accès depuis cinq ans

Situé au dessus de Bresson dans l'agglomération grenobloise, ce fort a été construit en 1875 pour accueillir 560 hommes, et après la guerre, il est utilisé comme terrain d'exercice. Dans les années 1970, les communes de Brié-Angonnes et Bresson rachètent le fort, puis il est laissé à l'abandon et devient un terrain de prédilection pour les joueurs d'Airsoft. 

Des trous, des fossés, des murs qui menacent de s’effondrer..."

Particularité de ce fort : un quart appartient à la commune de Brié-Angonnes, trois quarts à la commune de Bresson. Il y a cinq ans, suite à un accident léger (un jeune homme était tombé dans un trou), les deux communes ont pris un arrêté pour interdire tout accès au fort... Arrêté qui n'a jamais été respecté, déplore le maire de Bresson, Michel Rebuffet : "C'est hyper dangereux car il y a des trous partout, des douves, des fossés avec de la végétation par dessus, des murs qui menacent de s’effondrer... Tout le monde est informé mais ça continue, la gendarmerie d'Eybens m'a confié qu'elle allait y faire un tour fréquemment le week-end pour intervenir auprès des contrevenants."

Plein de projets pour le fort, mais pas de financement

Plusieurs projets ont été proposés pour réhabiliter ce lieu en centre de congrès, en musée militaire ou en lieu d'exposition. Mais "Rien de concret" explique Michel Rebuffet. "car il n'y a pas les financements derrière. De toute façon si quelque chose se fait, ça ne pourrais être qu'un projet d'ampleur métropolitaine, mais ce n'est pas dans les tuyaux !"

Terrain convoité par les joueurs d'airsoft, le fort de Montavie est laissé à l'abandon depuis les années 1970. -

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu