Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Un jeune homme condamné pour avoir jeté du cannabis et un téléphone dans la prison de Guéret

-
Par , France Bleu Creuse

Un jeune homme de 19 ans a été condamné mercredi après-midi au tribunal de Guéret. Il avait été interpellé en juillet, pour avoir envoyé du cannabis et un téléphone portable au dessus du grillage de la prison.

Un jeune homme a été condamné à 140 heures de travail d’intérêt général pour avoir envoyé un colis par dessus les grillages de la prison d'arrêt de Guéret.
Un jeune homme a été condamné à 140 heures de travail d’intérêt général pour avoir envoyé un colis par dessus les grillages de la prison d'arrêt de Guéret. © Radio France - Pierre-Antoine Lefort

Guéret, France

Un jeune homme de 19 ans a été condamné à 140 heures de travail d’intérêt général, ce mercredi après-midi, au tribunal correctionnel de Guéret. Une comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité (CRPC), c'est-à-dire qu'il a reconnu les faits. 

Il avait été interpellé par les gendarmes, à son domicile d'Aubusson, le 31 juillet dernier, après des mois d'enquête : les forces de l'ordre le soupçonnaient d'avoir envoyer un paquet au dessus des grilles de la prison de Guéret. A l'intérieur, du cannabis, un téléphone portable, mais aussi du savon et des cigarettes. Des faits qu'il a confirmé : il souhaitait venir en aide à son frère, qui y est incarcéré, et améliorer son quotidien. 

En plus de ses heures de TIG, le jeune aubussonais a aussi obligation de rechercher un emploi, de suivre des soins et l'interdiction de se rendre dans des débits de boissons pendant 18 mois. En cas de non respect de ces obligations, il risque quatre mois de prison. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu