Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un jeune homme condamné pour des violences à Joigny en septembre

mardi 14 novembre 2017 à 18:11 Par Renaud Candelier, France Bleu Auxerre

Une peine d'un an et demi de prison ferme a été prononcée ce mardi en comparution immédiate à Sens (Yonne). Le Roumain de dix-neuf ans écope également d'une interdiction de paraître dans l'Yonne pendant cinq ans.

Le prévenu avait un casier déjà bien rempli. Il a été condamné aussi pour d'autres délits commis précédemment
Le prévenu avait un casier déjà bien rempli. Il a été condamné aussi pour d'autres délits commis précédemment © Radio France - Renaud Candelier

Les faits remontent au 18 septembre dernier, lors d'affrontements entre bandes de jeunes dans le quartier de la Madeleine à Joigny. Alors qu'une voiture est incendiée, le prévenu monte sur le toit d'un commerce d'où il jette des bouteilles sur les pompiers et gendarmes en intervention. Aucun d'entre eux n'est blessé.

Deux mois d'enquête des gendarmes qui ont analysés de nombreuses images de vidéosurveillance

Il aura fallu deux mois pour l'identifier notamment grâce aux caméras installées aux abords des commerces. Un long travail d'enquête des gendarmes qui a permis de l'identifier comme l'auteur d'autres délits: deux recels de vols de scooter et de voiture ainsi qu'un délit de fuite au volant alors qu'il roulait sans permis.

Le jeune homme avait déjà un casier bien rempli avec sept mentions. Ses excuses devant le tribunal correctionnel de Sens ne l'ont pas empêché de partir en prison.