Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

La compagne du jeune homme mort à La Riche reconnaît l'avoir tué

vendredi 10 novembre 2017 à 12:02 Par Camille Labrousse, France Bleu Touraine et France Bleu

C'est un coup de couteau porté au cou qui a tué le jeune homme. Les deux jeunes gens entretenaient une relation malsaine d'après le parquet.

Une enquête judiciaire est ouverte
Une enquête judiciaire est ouverte © Radio France - Guillaume Chhum

La Riche, France

Un jeune homme d'une vingtaine d'années a été tué par sa compagne dans la nuit de mercredi à jeudi à La Riche. Le meurtre a eu lieu dans un appartement du quartier Saint-Anne.

De l'aveu même du procureur, la jeune femme et sa victime, âgée de 21 ans, entretenaient une relation malsaine. Preuve en est, les nombreuses traces de coups de couteau relativement anciennes découvertes sur le corps du jeune homme. Les juges aux affaires familiales n'avaient jamais remarqué cette violence conjugale qui a fini par devenir mortelle, au domicile de la compagne quartier St Anne à La Riche. C'est un coup de couteau porté au cou de la victime qui l'a tuée.

La jeune femme a été interpellée la nuit du drame, placée en garde à vue et présentée à un juge, pour "acte de barbarie et meurtre sur personne vulnérable". Elle reconnaît les faits. Un autre homme a également été interpellé, il s'agit du voisin, qui était présent sur les lieux pour une raison encore inconnue. Il est lui entendu pour "non empêchement de crime".