Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un skieur de 24 ans meurt sur une piste à Villard-de-Lans à cause de sa vitesse excessive

mardi 1 janvier 2019 à 18:33 - Mis à jour le mercredi 2 janvier 2019 à 8:04 Par Xavier Demagny, France Bleu Isère et France Bleu

Un jeune Isérois de 24 ans est mort, mardi 1er janvier, sur une piste de la station de Villard-de-Lans, dans le Vercors. Il skiait très vite quand il a perdu le contrôle de sa trajectoire et heurté violemment une falaise.

Un hélicoptère de la Sécurité civile. Illustration.
Un hélicoptère de la Sécurité civile. Illustration. © AFP - Joël Saget

Villard-de-Lans, France

Un jeune skieur isérois de 24 ans est mort ce mardi 1er janvier à Villard-de-Lans, en Isère, vers 14 heures. Il était avec des amis sur la piste du Canyon de la station du Vercors. Ses amis l'ont vu les dépasser à très grande vitesse et l'ont perdu de vue à cause d'une grosse bosse. Quand il l'ont retrouvé, il gisait en arrêt cardio-respiratoire devant la falaise qu'il venait de percuter très violemment après avoir perdu le contrôle de ses skis.

Le jeune homme a heurté le rocher avec la tête, il ne portait pas de casque. On ne sait pas si cela aurait pu lui sauver la vie, mais les secouristes de la CRS Alpes rappellent l'importante de se protéger la tête sur les pistes de ski en cas de chutes, de choc contre un obstacle ou de collision contre un autre skieur.  

Les pisteurs de la station se sont rapidement portés à son secours  et ont tenté de la ranimer avec un massage cardiaque. L'hélicoptère du poste de secours de l'Alpe d'Huez a décollé avec des CRS et un médecin pour le médicaliser sur place, mais toutes ces tentatives ont échoué.

Selon les secouristes, la qualité de la neige n'est pas en cause, pas plus que la sécurisation de la piste mise en place par la station, la vitesse excessive du skieur suffit à expliquer ce terrible accident.