Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Un jeune homme tué par balles au volant de sa voiture cité Frais-Vallon à Marseille

-
Par , France Bleu Provence, France Bleu

Un jeune homme d'une vingtaine d'années a été la cible de plusieurs coups de feu ce lundi soir dans la cité du frais-Vallon dans le 13e arrondissement de Marseille. Touché en pleine tête, il est décédé.

C'est au pied d'un immeuble dans la cité Frais-Vallon que le jeune homme a été abattu.
C'est au pied d'un immeuble dans la cité Frais-Vallon que le jeune homme a été abattu. © Maxppp - VALLAURI Nicolas

Sans doute un nouveau règlement de comptes à Marseille ce lundi soir. Un jeune homme d'une vingtaine d'années a été tué par balle dans la cité Frais-Vallon dans le 13e arrondissement. Le jeune homme se trouvait dans une voiture quand il a été pris pour cible, plusieurs coups de feu tirés devant un bâtiment de la cité. Le conducteur était seul à bord quand il a été touché en pleine tête par les tirs.

D'après La Provence, l'arme utilisée pourrait être un fusil crachant de la chevrotine. Arrivés sur les lieux, les marins-pompiers ont pris en charge le jeune homme qui est mort sur place. C'est la police judiciaire de Marseille qui est chargée de l'enquête pour retrouver les assaillants.

Un quartier gangrené par la violence

Sur place peu de commentaire sur ce nouvel homicide, la loi du silence est bien ancré dans ce quartier qui a connu une lente dégringolade dans la violence et le trafic de drogue. Alexandre (son prénom a été changé à sa demande pour garantir son anonymat) en témoigne  : "au début on vivait tous ensemble, puis _le shit est arrivé. Alors des minot se sont pris pour des cadors_. Et aujourd'hui ils se battent avec des armes de guerre".

Les dealers font leur loi (Alexandre, ancien habitant de Frais Vallon)

Alexandre a fini par déménager après 55 ans passé dans la cité : "les dealers contrôlent les entrées et les sorties de tout le monde, ils font la loi, et la grande majorité des habitants, qui veut mener une vie normale, se tait et subit. J'ai toujours dit que ça allait mal fini, et quand on voit la qualité des immeubles, _on se dit qu'une balle de Kalash peut un jour traverser un mur et tuer quelqu'un_. Je ne veux pas de ça pour ma femme et mes enfants."

Parmi ces habitants qui s'habituent à la violence il y a Jackson (pseudo) : "moi je vais au travail le matin, je rentre le soir chez moi et basta. Leurs problèmes c'est leurs problèmes, mais des dealers il y en a partout dans Marseille."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu