Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un jeune Limougeaud de 16 ans sera mis en examen pour avoir ouvert une bouche d'incendie à la Bastide

-
Par , France Bleu Limousin

Dimanche après-midi, pour se rafraîchir, des jeunes ont forcé une bouche d'incendie quartier de la Bastide à Limoges. Les policiers ont dû intervenir pour que des agents procèdent à la coupure de l'arrivée d'eau.

Les policiers rappellent que forcer une bouche incendie est interdit par la loi.
Les policiers rappellent que forcer une bouche incendie est interdit par la loi. - Police Nationale

Limoges, France

Ils voulaient se rafraîchir. Alors ils ont forcé une bouche d'incendie. Des jeunes du quartier de la Bastide se sont amusés dimanche vers 16h50 rue Edouard-Manet avec une borne rouge normalement dévolue à l'usage exclusif des pompiers.

La brigade anti-criminalité a voulu rétablir le calme. Mais une cinquantaine de jeunes s'amusaient avec l'eau autour de la bouche, et les fonctionnaires ont essuyé des jets de projectiles à trois reprises.

La ville de Limoges porte plainte pour vol d'eau

Finalement, l'eau a pu être coupée une première fois. Avant que des jeunes ne forcent à nouveau la borne. Les policiers ont fini par interpeller un jeune de 16 ans, qui se vantait d'avoir la clé permettant d'avoir accès à l'eau.

Placé en garde à vue, il a reconnu avoir aidé un copain à ouvrir la bouche. La mairie de Limoges a porté plainte pour vol d'eau et dégradation de bien public. Le jeune est ressorti libre avec une convocation judiciaire pour septembre prochain en vue de sa mise en examen.