Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un jeune pyromane reconnaît avoir incendié un immeuble à Annecy

vendredi 8 juin 2018 à 11:51 Par Nelly Assénat et Richard Vivion, France Bleu Pays de Savoie

Les policiers ont interpellé un suspect de 27 ans après l'incendie d'un immeuble avenue du Pont-Neuf à Annecy dans la nuit de dimanche à lundi. Le jeune homme a rapidement avoué les faits. Il a déjà été condamné en 2016 pour une série d'incendies volontaires.

Le bâtiment Emess a été ravagé le week-end dernier
Le bâtiment Emess a été ravagé le week-end dernier © Radio France - DR

Annecy, France

Les policiers d'Annecy (Haute-Savoie) ont probablement mis la main sur le pyromane qui a mis le feu au bâtiment Emess de l'avenue du Pont-Neuf dans la nuit de dimanche à lundi dernier. 

Ils ont interpellé mercredi dernier un jeune homme d'une vingtaine d'années qui habite à proximité de l'immeuble incendié et qui a déjà été condamné en 2016 pour une série d'incendies dans des caves à Annecy. Après une enquête de terrain très efficace, les policiers sont rapidement remontés jusqu'à cet ouvrier. Des témoins avaient notamment vu sa voiture garée à proximité de l'incendie. 

Les pompiers devant l'immeuble incendié - Radio France
Les pompiers devant l'immeuble incendié © Radio France - DR

Lors de son audition le jeune homme a rapidement avoué les faits

Le profil type du pyromane se dessine : le garçon, bien inséré socialement, a expliqué qu'il n'avait pas de raison de mettre le feu mais qu'il ne pouvait pas résister à la pulsion d'allumer l'incendie. Il a été mis en examen ce vendredi pour destruction et dégradation de biens d'autrui par moyen dangereux, en récidive. Il encourt 20 ans de réclusion. Le parquet a demandé sa mise en détention jusqu'à son procès.