Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un jeune Varois soupçonné d'avoir laissé mourir son chien

-
Par France Bleu Provence, France Bleu
Draguignan, France

Comment est-il possible de laisser son chien périr de faim et de soif ? C'est pourtant le soupçon qui pèse sur un jeune homme de 26 ans. Il sera jugé en 2016 pour avoir abandonné son animal dans son appartement de Draguignan (Var).

C'est un chien de type beauceron qui a été retrouvé mort dans l'appartement
C'est un chien de type beauceron qui a été retrouvé mort dans l'appartement © Maxppp

"Elle devient vraiment insupportable, cette odeur" : voilà ce que se disent les habitants d'un immeuble de la rue de l'Etoile à Draguignan. Les effluves nauséabondes proviennent d'un appartement inoccupé depuis quelques jours. Inoccupé ? Pas tout à fait, hélas...

Les voisins incommodés alertent la police. Les fonctionnaires enfoncent la porte, et c'est la stupéfaction : ils découvrent le corps d'un gros chien croisé entre un bas-rouge (beauceron) et un berger allemand. Un animal en état de décomposition avancée.

"Oublié" de laisser à boire et à manger

Le pauvre chien s'appellait Hermès. Tout semble indiquer qu'il est mort de faim et de soif. 

Son propriétaire est interpellé juste après. Cet ouvrier de 26 ans explique qu'effectivement, il a quitté son appartement pendant une semaine. L'homme sans cœur reconnaît aussi qu'il avait... oublié de laisser à son chien de la nourriture et de l'eau.

Un procès en juin 2016

Cette version, les policiers n'y croient pas vraiment. D'abord, parce que les habitants de l'immeuble n'ont pas vu ce voisin depuis plusieurs semaines. Et aussi parce qu'en fait, il aurait déménagé chez sa nouvelle copine, laissant son chien livré à lui-même.

Le bourreau d'Hermès sera jugé en juin 2016.

Déjà à Toulon en 2011 

Cette sordide affaire rappelle une autre histoire aussi révoltante : à Toulon en 2011, un chien avait également été retrouvé mort dans un appartement. Les policiers avaient découvert de nombreuses traces de griffes sur les murs. 

 Sa propriétaire avait été condamnée à deux mois de prison avec sursis.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess