Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un jeune Vendéen condamné pour avoir publié des photos dénudées de ses "amies" sur Facebook

mardi 26 septembre 2017 à 6:44 Par Marion Fersing, France Bleu Loire Océan et France Bleu

Un jeune Vendéen de 21 ans est passé devant le tribunal pour avoir diffusé sur Facebook les photos dénudées de trois adolescentes d'une quinzaine d'années. Il entretenait avec elles des relations virtuelles sur Internet. Il n'a pas apprécié qu'elles voient d'autres garçons.

Le jeune homme avait même une page Facebook où il publiait des photos pornographiques
Le jeune homme avait même une page Facebook où il publiait des photos pornographiques © Maxppp -

Vendée, France

C'est une vengeance qui aurait pu avoir des conséquences très graves. Un jeune Vendéen de 21 ans est passé devant le tribunal de La-Roche-sur-Yon pour avoir publié sur Facebook les photos dénudées de trois adolescentes d'une quinzaine d'années avec qui il entretenait une relation virtuelle sur Internet.

Des photos dénudées accompagnées d'insultes et des coordonnées des jeunes filles

Il n'y en a qu'une seule qu'il a rencontré en vrai. Les deux autres, il discutait avec elle sur Facebook ou sur Skype. Il arrive à obtenir d'elles des photos dénudées. Et quand il découvre que les jeunes filles voient d'autres garçons, il n'aime pas ça. "Elles faisaient des choses pas bien", voilà ce qu'il marmonne à l'audience pour se justifier. "Elles sortaient avec plein de mecs". Alors, pour se venger, il pirate leurs comptes Facebook et il y publie des photos d'elles dénudées, parfois accompagnés d'insultes et de leurs coordonnées.

Par chance, aucune de ces jeunes filles ne s'est suicidée

Pour l'une d'elle, c'est tout le lycée qui est au courant. Une autre jeune fille commence à s'auto-mutiler. Et le jeune homme ne s'arrête pas là. Sur son ordinateurs, ce sont 800 photos pornographiques de femmes - pas toutes mineures - qui sont retrouvées. Il a même une page Facebook spécialement dédiée à ces photos et aux insultes qui vont avec. "Par chance, aucune de ces jeunes filles ne s'est suicidée !", souligne le procureur. "Parce que quand ce genre de choses est diffusée sur Internet, ça va très vite".

Le jeune homme, "immature mais pas pervers" selon son avocate est condamné à un suivi socio-judiciaire de cinq ans. Il doit suivre des soins, il est inscrit au fichier des délinquants sexuels et il devra verser quelques centaines d'euros de dommages et intérêts à deux de ses victimes.