Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un joueur de l'USAP impliqué dans une bagarre avec des policiers

lundi 2 décembre 2013 à 6:00 Par Elisabeth Badinier, France Bleu Roussillon

Deux joueurs de l'USAP, un professionnel et un espoir, font l'objet d'une procédure disciplinaire après une soirée très arrosée. Le plus jeune a blessé légèrement trois policiers qui le conduisaient à l'hôpital. C'était il y a deux semaines à Perpignan. Un comportement inadmissible pour le président de l'USAP.

C'était un weekend où l'USAP ne jouait pas,  trêve internationale oblige, il y a quinze jours. Les Fidjiens Watisoni Votu et Isikeli Davetawalu, un espoir du club, en profitent pour sortir dans un bar de nuit du centre-ville de Perpignan. La soirée dégénère : altercation avec les portiers. La police arrive et embarque le plus jeune des joueurs, particulièrement alcoolisé.

Direction l’hôpital pour effectuer un certificat médical, c'est la procédure. Mais sur le parking, l'ailier se rebiffe : coups de poing, coups de pied ,  il pense qu'on l’emmène directement en prison. 1m95 pour plus de 100 kilos, les policiers doivent s'y mettre à trois pour le maîtriser . Ils seront légèrement blessés.

C'est un comportement inadmissible pour François Rivière le président de l'USAP. Une procédure disciplinaire à l'encontre des deux joueurs à été enclenchée. "A l'USAP ce sont des joueurs qui sont regardés et admirés par la jeunesse. On ne doit pas se laisser aller à des comportements répréhensibles, on ne peut pas, quand on est joueurs professionnels, avoir un comportement qui ne soit pas d'une parfaite étique . C'est d'ailleurs écrit dans leur contrat de travail."

François Rivière sur France Bleu Roussillon

Les Fidjiens risquent donc gros professionnellement. Ils pourraient être licenciés. Le jeune espoir va aussi sans doute avoir affaire à la justice puisque les policiers ont porté plainte et se sont constitués partie civiles. Les syndicats de police n'ont pas souhaité s'exprimer sur ce dossier pour ne pas jeter le discrédit sur l'ensemble du club.