Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un joueur du Stade Brestois agressé, sa voiture incendiée

-
Par , France Bleu Breizh Izel, France Bleu

Un jeune joueur du Stade Brestois 29 a été victime d'une agression lundi soir dans un quartier de Brest. D'après le club, il a subi des "coups et blessures" avant de se faire brûler sa voiture. Choqué, le défenseur qui vient tout juste d'arriver dans le Finistère, a déposé plainte.

Ronaël Pierre-Gabriel, lors de sa présentation officielle à l'AS Monaco en 2018.
Ronaël Pierre-Gabriel, lors de sa présentation officielle à l'AS Monaco en 2018. © Maxppp - Jean-François Ottonello

Ronaël Pierre-Gabriel, 22 ans, a été victime d'une agression à Brest d'après son employeur, le Stade Brestois 29. "Une mauvaise rencontre" précise le club, qui évoque sur les réseaux sociaux des "coups et blessures" et un incendie ayant totalement détruit le véhicule personnel du joueur, une grosse cylindrée de marque allemande.

Les faits se sont déroulés lundi soir à la tombée de la nuit dans le quartier de Pontanézen. Le jeune footballeur, choqué, a déposé plainte ce mardi.

Arrivé il y a 15 jours

Ronaël Pierre-Gabriel devait être officiellement présenté ce jeudi à la presse. Prêté pour une saison par le club allemand de Mayence, le latéral droit n'est arrivé à Brest que le 7 juillet, et "n'avait d'histoires avec personne".

Le Stade Brestois "condamne vivement cet événement et apporte tout son soutien à Ronäel". Il indique qu'aucune autre communication officielle ne sera faite sur cette affaire. Et conclut par cette phrase : "il ne faudrait pas que dans une cité calme comme la nôtre, cela devienne une habitude."

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess