Faits divers – Justice

Un kiné devant les juges pour agression sexuelle sur une patiente

Par Cécilie Corso, France Bleu Drôme-Ardèche mercredi 5 février 2014 à 5:40

La grande salle du tribunal correctionnel au palais de Justice de Valence.
La grande salle du tribunal correctionnel au palais de Justice de Valence. © Stéphane Milhomme - Radio France

Le tribunal correctionnel de Valence a jugé mardi un kiné de Portes-lès-Valence. Le praticien de 68 ans est poursuivi pour agression sexuelle sur une patiente en 2010. Il est sous contrôle judiciaire et n'a plus le droit d'exercer avec des femmes. Pourtant au début rien d'anormal, le kiné et sa patiente s'entendaient bien, mais petit à petit, le malaise s'est installé.

Cela commence par des familiarités, du tutoiement des petits noms. Rien d'étonnant au début puisque que le médecin est un ami de sa mère. Ils viennent tous les deux de Saint Etienne. Mais au bout de quelques séances, la patiente se sent mal à l'aise. Le kiné la masse pour soigner son épaule, mais les massages débordent sur sa poitrine, entre ses cuisses. Parfois même c'est lui qui se frotte à elle. Après la douzieme séance c'en est trop. Elle quitte le cabinet. Et porte plainte.

La main de la patiente à hauteur du sexe du kiné Pendant l'audience le kiné se justifie, la patiente aurait mal interprété ses gestes. Comme pendant ce massage où elle est allongée sur le ventre, il se place près de sa tête et lui dit de tenir ses cuisses pour s'ettirer. (Elle s'exécute mais réalise que sa main est à hauteur de son sexe.)"Jamais" s'agace le kiné, c'était à hauteur des genoux. Le juge n'est pas dupe, "vous avez une table bien basse alors". Il faut dire qu'il n'en est pas à son premier procès, en 2004 déjà la cour d'appel de Grenoble le condamne à un an de prison avec sursis pour la même chose. Cette fois le procureur requiert deux ans avec sursis et 5000 euros d'amende. Le jugement sera rendu le 18 mars prochain.

Partager sur :