Faits divers – Justice

Un laboratoire de cosmétiques de contrefaçon découvert par la douane, une première en France

Par Marina Cabiten, France Bleu mercredi 4 janvier 2017 à 11:23

La perquisition d'un laboratoire de cosmétiques contrefaits en Seine-et-Marne
La perquisition d'un laboratoire de cosmétiques contrefaits en Seine-et-Marne - douane française

Un laboratoire de contrefaçons de produits cosmétiques a été perquisitionné en Seine-et-Marne, a annoncé mercredi la Direction nationale du renseignement et des enquêtes douanières (DNRED).

Cela n'était encore jamais arrivé en France : les enquêteurs de la Direction nationale du renseignement et des enquêtes douanières (DNRED) ont annoncé mercredi la mise à jour d'un laboratoire de cosmétiques contrefaits, activité illégale, en Seine-et-Marne.

Une affaire "exceptionnelle"

La douane précise que ce laboratoire exerçait une double activité de production. "D’une part, il fabriquait, sous sa propre marque, des produits cosmétiques destinés à l’exportation, et d’autre part, des articles pour le soin du corps et du visage, contrefaisant des produits vendus dans les pharmacies". Cette double production ajoutée au caractère inédit d'une telle perquisition sur le sol français en fait une affaire "exceptionnelle".

Le Calvados également concerné

Après la visite d'un premier site en Seine-et-Marne, les douaniers ont saisi sur un second site près de 45.000 produits de contrefaçon ainsi "qu’un nombre équivalent de conditionnements, comme des tubes, des flacons, des petits pots, des capsules".

Mais l'enquête ne s'est pas arrêtée là puisque leurs découvertes mènent les douaniers à un troisième point de stockage, cette fois dans le Calvados. Près de 17.000 autres produits cosmétiques contrefaits et 50.000 conditionnements vides y sont trouvés. "La personne à la tête de ces différents lieux de stockage et de production a été entendue par les enquêteurs", précise la douane.