Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un Lasallois âgé d'une cinquantaine d'années mis en examen pour trafic de stupéfiants

vendredi 12 octobre 2018 à 15:33 Par Ludovic Labastrou, France Bleu Gard Lozère

Interpellé après une enquête expresse des gendarmes du Vigan et de Lasalle, le quinquagénaire a été présenté devant le TGI d'Alès ce vendredi. Il a été mis en examen pour trafic de stupéfiants. Au domicile de ce maraîcher et sur ses comptes 75.000 € qui ont été saisis. Il a été laissé en liberté.

Un  camion entier de scellés saisis à Lasalle (Gard)
Un camion entier de scellés saisis à Lasalle (Gard) - Gendarmerie du Gard

Alès, France

Un lasallois agé d'un cinquantaine d'années présenté devant le Tribunal de Grande Instance d'Alès a été mis en examen ce vendredi pour trafic de stupéfiants. Il a été laissé en liberté, liberté assortie d'un très strict contrôle judiciaire. Interdiction de quitter le territoire, visite chez les gendarmes obligatoire et interdiction de revoir ses clients. Interpellé mercredi sur dénonciation anonyme les gendarmes du Vigan et de Lasalle, les militaires ont mis la main sur un trafic d'une ampleur non négligeable.

Un maraîcher dans les Cévennes à la main très verte

Dans les serres du maraîcher, 50 arbres de cannabis d'une hauteur de 2,50 mètres. Une centaine de pieds de cannabis d'1,50 M.  Dénoncé par une voix anonyme, les gendarmes ne s'attendaient pas à un trafic d'une telle ampleur. Un camion entier de scellés et une sacrée main verte depuis au moins 3 ans. Peut-être beaucoup plus. Sur des comptes bancaires on saisira 30.000 € et à son domicile 45.000 en liquide. Le quinquagénaire explique que c'est pour se soigner d'une hépatite C, puis que sa marchandise est du CBD, l'analyse démontrera qu'on est bien en présence de drogue ou bien encore qu'il cultivait en attendant la légalisation. Et manifestement il devait être nombreux dans le village et alentours à attendre avec lui. 

Récit Ludovic Labastrou.

Pas question de laisser perdurer les trafics en Cévennes et quelles que soient leur ampleur

Connu pour du trafic il y a une vingtaine d'années à Colmar le maraîcher de Lasalle a été laissé en liberté accompagnée d'un strict contrôle judiciaire. Même si ses explications sont un peu floues, il a notamment expliqué qu'il cultivait pour son propre usage pour se soulager d'une hépatite C. Vu les quantités saisies l'explication a semblé courte à la justice. 

Sébastien Sider, vice-procureur au TGI d'Alès.

Sébastien Sider, vice-procureur au TGI d'Alès. - Radio France
Sébastien Sider, vice-procureur au TGI d'Alès. © Radio France - Ludovic Labastrou