Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un Lavallois condamné pour avoir agressé sexuellement une femme sous les yeux de son fils

-
Par , France Bleu Mayenne, France Bleu
Laval, France

Un homme de 53 ans a été condamné par le tribunal correctionnel de Laval pour avoir agressé sexuellement une femme dans sa voiture. L'enfant de sa victime, mineur, était à l'arrière du véhicule.

Le tribunal de Laval - image d'illustration.
Le tribunal de Laval - image d'illustration. © Radio France - Charlotte Coutard

"C'est une grosse bêtise" : l'homme à la barre, âgé de 53 ans, souffle ces mots à la présidente du tribunal. Ce seront quasiment les seuls. Il a été condamné ce jeudi pour agression sexuelle et exhibition sexuelle par le tribunal correctionnel de Laval.

Les faits remontent au 11 novembre 2018. Ce jour-là, au volant de sa voiture dans les rues de Laval, le quinquagénaire propose à une femme, chargée de sacs de courses et accompagnée de son enfant, de la raccompagner chez elle. En route, il lui touche la cuisse, le sexe, avant de lui toucher le sein gauche, sous les yeux de l'enfant, assis à l'arrière. Sa victime réussi à prendre la fuite avec l'enfant en courant lorsqu'il s'arrête. Ce n'est que le lendemain qu'elle revoit la voiture et le conducteur dans la rue, et note sa plaque d'immatriculation, avant d'alerter la police.

"Je vais être puni"

Convoqué par la police, il dira aux forces de l'ordre que cela lui arrivait assez souvent dans le but "d'avoir un petit bisou après". Il avouera ensuite avoir montré son sexe en érection en pleine rue à une inconnue. "Qu'est ce qui vous prend de faire ça, monsieur ?", lui demande la magistrate. "J'ai compris maintenant, c'est une grosse bêtise, je vais être puni", chuchote l'homme. 

L'aurait-il forcé, si sa victime ne s'était pas échappée ? "Oh non", dit-il. Ce n'est qu'au moment où la juge lui rappelle qu'il encourt jusqu'à 7 ans de prison ferme qu'il se met à sangloter. L'homme sera finalement reconnu coupable, condamné à suivre un suivi socio-judiciaire durant trois ans avec obligation de soins et indemnisation de la victime, ainsi que son inscription au fichier des auteurs d'infractions sexuelles.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu