Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Un légionnaire de Laudun identifié comme néo-nazi

Une enquête de Mediapart dévoile qu'une cinquantaine de militaires français affichent leur sympathie néo-nazie sur les réseaux sociaux. Parmi eux, un légionnaire de Laudun (Gard).

Le dragon d'Annam, insigne des soldats du 2e REI participant à l'opération Barkhane au printemps 2020. Nîmes (Gard), le 07 février 2020. Le dragon d'Annam, insigne des soldats du 2e REI participant à l'opération Barkhane au printemps 2020. Nîmes (Gard), le 07 février 2020.
Le dragon d'Annam, insigne des soldats du 2e REI participant à l'opération Barkhane au printemps 2020. Nîmes (Gard), le 07 février 2020. © Radio France - Philippe Thomain

Une cinquantaine de militaires - essentiellement - des légionnaires affichent sur les réseaux sociaux leur sympathie néo-nazie. C'est le site d'investigation Mediapart qui l'a révélé récemment. Parmi les légionnaires soupçonnés, le caporal Nikita H du 1er REG de Laudun. Il a publié quand il était en opération (Guyanne et Mali) des vidéos affligeantes ou des photos de lui à la Tour Eiffel dans la même position qu'Hitler en 1940. 

Publicité
Logo France Bleu

L'armée et notamment la ministre Florence Parly ont réagi en annonçant que des "sanctions extrêmement sévères seront prises". 

"Oui, on peut parler de filière. On a quand même une quarantaine minimum de militaires qui affichent leur sympathie pour l'idéologie néo-nazi." Mathieu Suc, journaliste Mediapart, au micro France Bleu Gard Lozère

Ils sont trois journalistes de Mediapart a avoir enquête sur cette affaire dont Matthieu Suc. "L'emploi de militaires aux convictions néo-nazies est extrêmement problématique, pointe-t-il du doigt.

On a des hommes, armes au poing, qui se retrouvent en position de brimer, de maltraiter, d'humilier des individus au nom de la France. Il est en tenue militaire, il représente l'Armée française et donc la France". Et à la vue des vidéos postées, il n'y a aucun doute sur les convictions néo-nazi de Nikita.      

Des vidéos ont depuis été effacées, mais les captures de Mediapart sur le compte Instagram de Nikita sont hallucinantes. Lors de l'opération Barkane, un adolescent malien fait des pompes rythmées par "Pompe, sale pute ! Qu’est-ce que tu pensais ? Que la nourriture française est distribuée gratuitement ?". 

En Guyanne, lors de l'opération harpie, un groupe d'enfants de dix ans, à l'invitation des légionnaires, font le salut nazi. À Laudun, Nikita a donc été identifié mais aussi Nicolaï, autre ukrainien mis en cause de manière plus mineure. Nikita, Nicolaî, les autres - ailleurs - qui affichent sans honte leurs convictions fascistes. 

"L'Armée, est-ce volontairement ou involontairement par manque de moyens, mésestime les problèmes de radicalisation", regrette Mathieu Suc. "À chaque fois qu'il y a une dérive, c'est une 'dérive individuelle'. Il y a des brebis galeuses, comme il y en a partout."

L'armée salie assure ne pas minimiser pas et enquête. Pour une même affaire, sept militaires ont été sanctionnés, mais douze autres ont également déjà été signalés en juillet 2020 - non détectés dit l'Armée. Ils font partie des cinquante militaires incriminés à nouveau par Mediapart.

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu