Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Des logements sociaux destinés à des colocations étudiantes, c'est possible à Dijon !

lundi 31 juillet 2017 à 17:05 Par Stéphanie Perenon, France Bleu Bourgogne

Des appartements sociaux destinés à des colocations étudiantes ! C'est ce que propose le bailleur Grand Dijon Habitat pour la deuxième année. Au total, une quinzaine de logements, des T4 et T5, sont destinées à des colocations étudiantes.

Grand Dijon Habitat renouvelle les colocations étudiantes dans une quinzaine de ses logements sociaux
Grand Dijon Habitat renouvelle les colocations étudiantes dans une quinzaine de ses logements sociaux © Radio France - Stéphanie Perenon

Dijon, France

Des appartements sociaux destinés à des colocations étudiantes, c'est l'expérimentation menée par Grand Dijon Habitat depuis deux ans. Le bailleur Grand Dijon Habitat, propose une quinzaine de T4 et T5 prêts à être loués à des étudiants en colocation.

Une quinzaine de T4 et T5 en location

Ces grands appartements sont donc destinés à des colocations étudiantes. Des appartements parfois difficiles à louer pour des familles , en raison du prix, entre 800 et 1000 euros. Une mission de service public explique Grégoire Ensel, le directeur de la communication de Grand Dijon Habitat.

Grégoire Ensel, directeur de la communication de Grand Dijon Habitat

Un loyer divisé par 3 ou 4

Le gros avantage pour les futurs locataires, c'est évidemment le prix. Un prix divisé par 3 ou 4 en fonction du nombre de personnes. Un prix qui peut encore être diminué si les locataires ont droit à l'APL Dans ce cas, le bailleur demande l'autorisation de prélever directement cette aide sur le montant du loyer et le locataire n'a plus qu'à payer le reste. Ce qui revient le plus souvent à un loyer de moins de 200 euros, charges comprises.

Ces deux étudiantes visitent l'un des T5 mis en location par le bailleur Grand Dijon Habitat - Radio France
Ces deux étudiantes visitent l'un des T5 mis en location par le bailleur Grand Dijon Habitat © Radio France - Stéphanie Perenon

Un bail renouvelable d'un an

Pour ces appartements destinés uniquement à la colocation étudiante, c'est un bail d'un an renouvelable qui est signé. Le délai pour le préavis en cas de départ est d'un mois.

C'est la commission d'attribution des logements qui est seule souveraine pour le choix des locataires. Elle rend ses avis une fois par semaine.

Reportage