Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un lycée d'Ivry-sur-Seine bloqué après l'interpellation d'un élève

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Le lycée Romain-Rolland a été bloqué tout ce lundi matin à Ivry-sur-Seine dans le Val-de-Marne par les élèves qui protestent contre l'interpellation de l'un d'entre eux vendredi dernier.

Les lycéens protestent contre le climat délétère entre eux et les forces de l'ordre
Les lycéens protestent contre le climat délétère entre eux et les forces de l'ordre © Maxppp - Denis COURTINE

Plusieurs dizaines d'élèves se sont rassemblés ce lundi matin devant le lycée Romain-Rolland d'Ivry-sur-Seine dans le Val-de-Marne. Ils ont bloqué l'établissement toute la matinée confirme le proviseur adjoint de l'établissement. "Les élèves ont été reçus, ils se sont calmés, ils seront de nouveau reçus dans les jours à venir" précise t-il. 

C'est l'interpellation de l'un d'entre eux le vendredi 4 octobre qui a généré ce mouvement. "Il était en retard explique Isabelle, une mère d'élève à France Bleu Paris, il a refusé la priorité à une voiture de police. Il a été interpellé et le problème c'est que l'interpellation a été musclée et filmée par un autre élève." 

Isabelle va même plus loin : "C'est un fait récurrent depuis l'an dernier, j'ai l'impression d'un acharnement des policiers sur les enfants. On peut toujours dire que cet élève était en tord, c'est sur, mais il y a des manières de faire, ce ne sont pas des enfants violents !" 

Selon elle, les élèves se sentent trop mis sous pression à l'intérieur par des professeurs qui ne sont pas forcément bienveillant et à l'extérieur par la police. 

Un nouveau rassemblement est prévu mercredi 09 octobre, cette fois devant le commissariat de la ville. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu