Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un lycéen d'Argenteuil arrêté dans son lycée avec deux pistolets d'alarme

vendredi 30 novembre 2018 à 12:48 - Mis à jour le vendredi 30 novembre 2018 à 17:38 Par Marine Chailloux, France Bleu Paris et France Bleu

Un élève du lycée du Garac à Argenteuil (Val-d’Oise) a été arrêté jeudi après-midi en possession de plusieurs pistolets d'alarme dans son établissement. L’adolescent aurait montré ses armes à ses camarades. La police l’a arrêté dans le lycée.

Le lycéen exhibait à la ceinture ses deux armes. Il a été arrêté et placé en garde à vue.
Le lycéen exhibait à la ceinture ses deux armes. Il a été arrêté et placé en garde à vue. © Radio France - Marine Chailloux

Argenteuil, France

Un élève du lycée du Garac à Argenteuil a été arrêté jeudi dans son établissement avec deux pistolets.  Le parquet de Versailles indique qu'il s'agit de deux répliques d'armes de poing, des pistolets d'alarme contrairement à ce qui avait été indiqué dans un premier temps.

C’est la responsable du CFA qui a donné l’alerte. Jeudi, vers 16h, elle appelle la police. L’un de ses élèves, un apprenti âgé de 17 ans, exhibe deux armes qu’il porte à sa ceinture devant ses camarades

Pour pouvoir intervenir dans l'établissement scolaire sans perturber les élèves, la BAC (brigade anti-criminalité) doit établir un scénario avec elle pour interpeller le lycéen. La directrice va chercher l’adolescent en classe, prétextant une convocation dans son bureau. 

Le jeune homme sort, ne se doutant de rien, et dans le couloir, les policiers de la BAC l’attendent et l’arrêtent. Sur lui, il porte deux armes. Le parquet de Versailles précise ce vendredi qu'il s'agit de pistolets d'alarme, deux répliques d'armes de poing.

Les deux pistolets lui ont immédiatement été confisqués et l’élève originaire de Sartrouville, dans les Yvelines, a été placé en garde à vue. 

  - Visactu
© Visactu