Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un maire du Tarn-et-Garonne menacé de mort après avoir accueilli des familles yézidies

-
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu

Le parquet du Tarn-et-Garonne a ouvert une enquête après des menaces de mort sur les réseaux sociaux à l'encontre du maire de Septfonds. Jacques Tabarly a récemment accueilli huit familles yézidies, des mères et leurs enfants, dans sa petite commune de 2 200 habitants.

Sur les réseaux sociaux on ne trouve pas de contrepoint à ses idées
Sur les réseaux sociaux on ne trouve pas de contrepoint à ses idées © Radio France - Bixente Vrignon

Septfonds, France

Le parquet de Montauban (Tarn-et-Garonne) a ouvert une enquête la semaine dernière après des menaces de mort à l'encontre du maire de Septfonds.

L'accueil des Yézidis en cause

Jacques Tabarly a accueilli huit familles yézidies persécutées par Daesh le 13 août dernier dans sa petite commune de 2 200 habitants. Trois autres familles ont elles été accueillies à Caussade, juste à côté. Au total, ce sont 11 mamans et 39 enfants qui sont arrivés dans le Tarn-et-Garonne.

La cérémonie d'accueil de ces familles a été suivie par France Bleu mais aussi par La Dépêche du Midi. Sur les réseaux sociaux, un internaute a commenté un article du quotidien régional en ces termes : "Je propose d'aller à la mairie de Septfonds aujourd'hui pendant la manifestation de bienvenue et de les foutre dehors. Puis pourquoi ne pas brûler le maire au passage."

Le maire porte plainte, le suspect n'a pas encore été arrêté

Le suspect serait originaire du Tarn-et-Garonne, mais il n’a pas encore été identifié, ni arrêté. Ce sont les gendarmes de Caussade qui sont chargés de l'enquête. 

Le maire de Septfonds lui, nous confirme qu'il a porté plainte.

Quand nous avions rencontré Jacques Tabarly la semaine dernière, celui-ci nous avait confié qu'il "s'attendait à un retour de bâton" dans son village, où il est maire depuis 19 ans, et où près de 46% des électeurs ont voté Front national lors du second tour de la dernière élection présidentielle (12 points de plus qu'au niveau national).

Le maire "fier" de l'accueil des réfugiés

Le maire de Septfonds indique à France Bleu que ces menaces ne l'empêcheront pas d'avancer.

" Ce sont des propos inqualifiables, mais je suis fier au nom du conseil municipal d'avoir fait ce que nous avons fait. Il n'y a rien de glorieux mais nous sommes fiers."—Jacques Tabarly, maire de Septfonds (82)

Le maire de Septfonds "fier" d'accueillir des réfugiés dans sa commune.

Le maire de Caussade, Gérard Hébrard qui a accueilli trois familles, indique à France Bleu qu'il n'a reçu pour sa part aucune menace.

Choix de la station

France Bleu