Faits divers – Justice

Un malaise cardiaque à l'origine de la noyade ce dimanche 18 juin à Arc-sur-Tille en Côte-d'Or

Par Thomas Nougaillon, France Bleu Bourgogne lundi 19 juin 2017 à 17:57

Ce lundi 19 juin 2017 quelques estivants profitaient du soleil et de l'eau de la base de loisirs d'Arc-sur-Tille
Ce lundi 19 juin 2017 quelques estivants profitaient du soleil et de l'eau de la base de loisirs d'Arc-sur-Tille © Radio France - Thomas Nougaillon

L'homme de 48 ans, originaire de l'ex-Yougoslavie, retrouvé noyé à la base de loisirs d'Arc-sur-Tille ce dimanche aurait succombé à un malaise cardiaque. C'est ce que confirme l'examen de corps médico-légal réalisé ce lundi matin selon la gendarmerie.

Les pompiers l'avaient repêché alors qu'il était en arrêt cardio-respiratoire vers 18H00. Les tentatives de réanimation n'ont rien donné et l'homme devait succomber quelques instants plus tard. C'est l'épouse du défunt qui avait signalé sa disparition aux alentours de 17H00. Le quadragénaire était venu profiter du beau temps en famille. Selon le maire d'Arc-sur-Tille l'homme n'aurait pas pris de risques particuliers. Il se baignait d'ailleurs dans la zone surveillée par des maîtres nageurs, une zone qui plus est balisée par des bouées. Une enquête a été ouverte par les gendarmes de la commune.

Quasiment pas d'ombre pour s'abriter et des températures qui peuvent grimper très haut sur la base de loisirs d'Arc-sur-Tille - Radio France
Quasiment pas d'ombre pour s'abriter et des températures qui peuvent grimper très haut sur la base de loisirs d'Arc-sur-Tille © Radio France - Thomas Nougaillon

Ce n'est pas la première fois qu'un tel drame intervient à Arc-sur-Tille

L'an dernier, un nageur d'une trentaine d'années s'était noyé déjà des suites d'un malaise. En 2015, c'est un petit garçon de 3 ans, Yanis, qui était décédé après avoir échappé à la vigilance de ses parents. Un évènement dramatique qui arrive alors que les températures sont très élevées et les baigneurs pas toujours très prudents. Patrick Morelière, le maire d'Arc-sur-Tille est également vice-président de la nouvelle communauté de communes Norge Tille. "Tous les sauveteurs, tous les secouristes le disent: mettez de la crème, mettez des casquettes sur les enfants, à 15h le soleil est au zénith, les gens sont cuits, on a vu des personnes rouges comme des écrevisses. On répète les messages à longueur de médias, à la télé, dans les journaux... Je n'accuse pas ce pauvre monsieur de ne pas avoir respecté les règles de sécurité mais on intervient aussi sur des cas où les gens ne prennent pas le minimum de précaution".

Patrick Morelière, maire d'Arc-sur-Tille déplore ce nouveau décès, le troisième en trois saisons pour la base de loisirs - Radio France
Patrick Morelière, maire d'Arc-sur-Tille déplore ce nouveau décès, le troisième en trois saisons pour la base de loisirs © Radio France - Thomas Nougaillon

"A ce moment là il y avait 2.000 personnes dans l'eau"

Si certains baigneurs que France Bleu Bourgogne a rencontré ce lundi 19 juin 2017, pointent le manque de maîtres-nageurs sur la base de loisirs ce dimanche, Patrick Morelière -lui- s'inscrit en faux. "Ce week-end nous avions un agent de sécurité qui surveillait la plage, quatre maîtres-nageurs, les effectifs de gendarmerie de la brigade d'Arc-sur-Tille étaient à proximité, de même que les pompiers. La personne nageait dans la zone balisée avec son fils. Mais à ce moment là il y avait environ 2.000 personnes dans l'eau. C'était matériellement impossible de le voir". Très marqué, Patrick Morelière ajoute "ce n'est pas facile de dormir quand on a vécu un drame comme celui-là à côté des pompiers, de la maman et des enfants, c'est terrible".

Patrick Morelière défend le dispositif de surveillance de la plage, ce dimanche il y avait notamment quatre maîtres nageurs

La fournaise ce lundi 19 juin. L'ordinateur de bord de la voiture de France Bleu Bourgogne garée sur le parking P2 de la base de loisirs affiche 44 degrés... - Radio France
La fournaise ce lundi 19 juin. L'ordinateur de bord de la voiture de France Bleu Bourgogne garée sur le parking P2 de la base de loisirs affiche 44 degrés... © Radio France - Thomas Nougaillon

Jusqu'à 6.000 baigneurs par jour

La plage de la base de loisirs d'Arc-sur-Tille mesure 250 mètres de long environ. En plein coeur de l'été elle peut accueillir jusqu'à 6.000 baigneurs par jour, ce sont 50 à 60.000 personnes qui la fréquentent durant toute la saison estivale, rendant le travail des sauveteurs très délicat.

A Arc-sur-Tille tous les baigneurs présents avait en tête la malheureuse victime de ce dimanche 18 juin 2017