Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Une mère lance un appel à l'aide après l'enlèvement de sa fille par son ex-mari parti en Syrie

mardi 3 novembre 2015 à 9:19 - Mis à jour le mardi 3 novembre 2015 à 16:00 Par Eric Turpin et Cécile Bidault, France Bleu Paris, France Bleu Nord et France Bleu

Magali Laurent a peur que son ex-mari ait emmené sa fille de 3 ans en Syrie. Cette mère de 36 ans, originaire de Puteaux, a lancé lundi un émouvant appel à l'aide pour qu'on lui ramène Lila. La brigade criminelle de Nanterre est chargée de l'enquête.

Lila 3 ans n'est pas rentrée chez sa maman après les vacances avec son père
Lila 3 ans n'est pas rentrée chez sa maman après les vacances avec son père

« Ça va être le combat de ma vie. Je remuerai ciel et terre pour la retrouver mais je vais avoir besoin d'aide », déclare Magali Laurent dans un sanglot. Cette maman de 36 ans a lancé lundi depuis le cabinet de son avocat à Lille un appel à l'aide après l'enlèvement présumé de sa petite fille de 3 ans par son ex-mari. Elle est convaincue qu'il est parti faire le djihad en Syrie. 

« S'il n'est pas encore en Syrie, en tout cas c'est son plan. Tout me laisse à penser qu'il est là-bas. Donc je n'ose pas imaginer dans quelles conditions se trouve ma petite fille. Je demande à l'Etat français et à toute les autorités compétentes de tout faire pour retrouver ma fille », explique cette habitante de Puteaux, soutenue par l'avocat lillois Franck Berton.  

Magali Laurent au micro de Cécile Bidault

Islam radical

Au début des vacances, le 20 octobre dernier, comme c'était prévu, Magali Laurent a confié sa fille Lila au père, qui lui avait dit qu'il partait une semaine en Tunisie, pays dont il est originaire. Mais le 27 octobre, il n'est pas rentré et le dernier mail qu'il a envoyé à son ex-femme aurait été écrit, selon les enquêteurs, depuis le sud de la Turquie, à la frontière syrienne. 

La maman de Lila est persuadée que son ex-mari est parti en Syrie. Depuis le début de l'année 2014, il pratiquait un Islam radical. « Il portait la barbe, mettait la djellaba et passait ses journées à la mosquée. Il avait fait le pèlerinage de la Mecque. Il tenait des propos radicaux, notamment après Charlie Hebdo », raconte Magali Laurent. 

Mais son comportement avait évolué depuis quelques temps. Il s'était rasé la barbe. La garde de l'enfant se passait bien. « Il était un bon papa », précise la mère de Lila. Alors quand il lui a annoncé qu'il emmenait leur fille en vacances chez ses parents en Tunisie, elle ne s'est pas méfiée. 

Plainte pour enlèvement

Une plainte pour enlèvement d'enfant a été déposée lundi par Me Franck Berton, l'avocat de Magali Laurent. La brigade criminelle de Nanterre a été saisie. Elle a perquisitionné l'appartement du père à Nanterre, saisi son ordinateur ainsi que des livres religieux. 

De son côté, la section antiterroriste du parquet de Paris a ouvert une enquête pour soustraction de mineur par ascendant et association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste. 

A LIRE AUSSI : Des parents de jeunes partis en Syrie lancent une campagne de sensibilisation anti-djihad

Me Franck Berton et Magali Laurent lors de leur conférence de presse à Lille - Radio France
Me Franck Berton et Magali Laurent lors de leur conférence de presse à Lille © Radio France - Cécile Bidault