Faits divers – Justice

Un marin d'Etat sème la pagaille à Douarnenez

Par Jean Saint-Marc, France Bleu Breizh Izel lundi 28 juillet 2014 à 19:07

Une voiture de gendarmerie
Une voiture de gendarmerie © Maxppp

Tentatives de vol de bateau, agression et troubles à l'ordre public : depuis des semaines, un marin de la base militaire de Lanvéoc enchaîne les délits à Douarnenez. Il a été placé en détention provisoire ce lundi.

Son premier coup d'éclat remonte au 18 juillet : le marin de 44 ans tente de voler un semi-rigide dans le port de Tréboul. Il est interpellé mais se défend : il affirme que le bateau partait à la dérive et qu'il était en fait en train de le ramener.

Deux jours plus tard, l'homme aggresse un patron de bar et deux gendarmes venus l'interpeller. Cette fois il a essayé de boire à l'oeil , avec une technique approximative : arrivé avec un blouson, des lunettes de soleil et une casquette, il boit un premier verre à une table, puis se déplace et enlève son déguisement pour en commander un second. Evidemment, cela ne prend pas et le gérant du bar lui demande de régler les deux verres. Il se dispute avec le cafetier, qui appelle les gendarmes. Quand ils arrivent, le marin les agresse : ils auront respectivement trois et quatre jours d'incapacité temporaire de travail . Le marin lui est placé en garde à vue et interdit de revenir à Douarnenez.

Ce qui ne l'empêche pas, une semaine plus tard, de tenter de nouveau de voler un bateau dans le port, en maquillant son nom avec un peu de peinture. Il est de nouveau interpellé et cette fois il est placé en détention provisoire . Il sera jugé le 14 août pour, comme le dit un gendarme, "l'ensemble de son oeuvre ".