Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un médecin d'Héricourt condamné à 6 mois de prison ferme pour agression sexuelle sur une patiente

mercredi 4 juillet 2018 à 18:33 Par Wassila Guittoune, France Bleu Belfort-Montbéliard et France Bleu

Un docteur du Centre de réadaptation fonctionnelle d'Héricourt en Haute-Saône a été reconnu coupable d'avoir agressé sexuellement l'une de ses patientes. Le docteur Bruno Pinel a été condamné à 12 mois de prison dont 6 avec sursis.

le TGI de Belfort a condamné le médecin à 6 mois de prison ferme (Photo d'illustration)
le TGI de Belfort a condamné le médecin à 6 mois de prison ferme (Photo d'illustration) © Maxppp - Lionel VADAM

Héricourt, France

"Cela fait près de 8 ans que j'attendais ce verdict" explique, la voix chargée en émotion, la victime Maryline. Cette mère de famille a été agressée sexuellement reconnaît ce mercredi le Tribunal de Grande Instance de Belfort ce mercredi. Le tribunal a condamné le docteur Bruno Pinel à 12 mois de prison de sursis dont 6 mois ferme. "Je me suis dit : enfin, on m'a entendue, on m'a crue" poursuit Maryline. 

J'ai du mal à faire confiance, c'est dur 

Le rhumatologue, aujourd'hui à la retraite depuis 2 ans a rendu visite à sa patiente à son domicile en 2010, alors qu'elle n'était plus hospitalisée. Prétextant un soin, il lui a imposé des caresses sur le sexe alors qu'il la savait vulnérable puisque la victime avait du mal à se déplacer : "J'aimerais bien maintenant effacer tout ça, surtout ce sourire narquois quand il est reparti en me disant au revoir. Je m'en veux encore d'avoir ouvert ma porte. Il faudra maintenant oublier. J'ai déjà retrouvé avec mon mari une certaine stabilité, c'est déjà ça. Il va falloir trouver une stabilité avec l'extérieur. J'ai du mal à faire confiance, c'est dur" conclut la mère de famille.

Le médecin compte faire appel 

L'avocat du médecin, Maître Jean-Baptiste Euvrard annonce que son client fera appel au vu de "la vacuité absolue sur le plan de la preuve". 

L'avocat de la victime, Maître Julien Robin n'a aucun doute sur l'issue du prochain procès : "Nous sommes dans des dossiers où c'est la parole de l'un contre la parole de l'autre. Ce qui a fait pencher la balance, c'est le fait que ma cliente a toujours soutenu la même version avec des détails extrêmement précis quelque soit les interlocuteurs : les enquêteurs, le juge d'instruction. On a aussi des expertises claires sur la circonstance qu'il n'y ait aucun doute sur la crédibilité de ses propos. Je suis très serein sur la suite".