Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un médecin du CHU de Poitiers et un couple de Poitevins impliqués dans une affaire de pédophilie

-
Par , France Bleu Poitou, France Bleu

Un médecin du CHU de Poitiers et un couple poitevin mis en cause dans une affaire de pédophilie et d'inceste : des jeux sexuels impliquant leur fillette de 9 ans. D'après France 3, les policiers ont passé au crible les échanges internet de deux couples surveillés et sont remontés jusqu'au praticien.

Illustration
Illustration © Maxppp - Maxppp

Un médecin du CHU de Poitiers et un couple de Poitevins impliqués dans une affaire de pédophilie à Poitiers, c'est une affaire révélée par nos confrères de France 3 en Nouvelle-Aquitaine. Sur leur site web, on apprend que le médecin et le couple en question sont entrés en contact au cours de l'été 2018 via le site libertin netechangiste.com.

Le médecin quitte la soirée mais ne dénonce pas l'inceste

Le premier travaille au CHU de Poitiers en tant que médecin contractuel. Le couple qui habite dans l'agglomération poitevine lui propose des jeux sexuels impliquant leur fille de 9 ans. Le trentenaire accepte d'y participer mais panique et quitte la soirée. Dès lors, il coupe tout contact avec le couple mais à aucun moment, il ne dénonce ce cas d'inceste.

Les échanges internet passés au crible

À l'époque, des enquêteurs parisiens de la Brigade de Protection des familles travaillent sur un réseau pédophile. En épluchant les contacts du site échangiste, les policiers remontent jusqu'au médecin grâce aux adresses IP de ses ordinateurs personnel et professionnel. En février dernier, les enquêteurs perquisitionnent le bureau du praticien au CHU de Poitiers. Celui-ci est alors arrêté et mis en examen pour viol et non dénonciation d'inceste. En garde à vue, il aurait reconnu la plupart des faits.

Le couple et le médecin incarcérés, la fillette placée

Le père et la mère eux aussi ont été écroués. La fillette, elle, a été placée sur décision du magistrat. Le dossier est instruit par un juge du tribunal de grande instance de Bobigny, c'est là, en région parisienne, qu'est installé le siège du site échangiste.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu