Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un médecin strasbourgeois sauve trois jeunes de la noyade en Bretagne

mercredi 5 août 2015 à 6:52 Par Johan Moison et Aurélie Locquet, France Bleu Alsace, France Bleu Armorique et France Bleu Elsass

Grosse frayeur pour un groupe de sept jeunes qui se baignaient ce mardi après-midi sur une plage d'Erquy. Ils ont été entraînés au large par le courant. Un médecin strasbourgeois en a ramené trois à terre, les quatre autres sont sortis de l'eau par leurs propres moyens.

Sauvés de la noyade
Sauvés de la noyade © Radio France - Johan Moison

Il est un peu plus de 14 heures ce mardi 4 août sur la plage de Saint-Pabu à Erquy (Côtes-d'Armor). Sept jeunes âgés de 16 à 19 ans s'amusent dans les grosses vagues près du bord. Soudain, leurs pieds ne touchent plus le fond, un courant les emporte vers le large. Grosse panique.

*"J'étais perdu, je pensais que j'allais mourir, j'ai avalé de l'eau. * J'en ai vomi plein. Je ne sais pas combien de temps je suis resté dans l'eau. On m'a dit, à peu près une demi-heure, raconte Goulven 16 ans qui a eu la peur de sa vie. * C'est la panique, ça fait bizarre d'être loin comme ça, de savoir qu'on est tout seul dans l'eau. Je sais nager, correctement (…). J'essayais d'avancer, mais je reculais toujours.* "

"J'appelais à l'aide. S'il n'était pas venu me chercher, je serais pas là pour en discuter. Je l'ai vu, l'espoir est revenu. Du coup, j'ai attrapé son bras (…). Quand je suis sorti de l'eau, je l'ai embrassé, je l'ai serré dans mes bras. C'est une drôle d'expérience. Dans ces moments là, on pense à toute notre vie."

erquy 3

Lionel Bagot, un médecin strasbourgeois en vacances à Erquy, est en train de nager quand il entend les appels à l'aide. C'est un nageur aguerri. Il parvient à ramener deux adolescentes. Quatre jeunes réussissent à rejoindre la plage eux même. Reste Goulven. Le médecin est épuisé mais décide d'aller le chercher. "Ma grande peur c'était que le gamin coule avant que j'arrive."

La plage de Saint Pabu - Radio France
La plage de Saint Pabu © Radio France - Johan Moison

"J'avais jamais vu des vagues aussi dangereuses, raconte Lionel Bagot.* (…) Je vois quatre jeunes qui avaient du mal à flotter, qui faisaient un peu le bouchon. Je me suis dirigé vers les deux jeunes filles (…). On a réussi à aller jusqu'au bord. Et là, leurs amis m'ont dit qu'il fallait aller chercher les deux autres. Et moi, j'étais épuisé, mais j'étais très inquiet parce que je ne pouvais pas ramener deux garçons. Et là, chance extraordinaire, un des deux a réussi à revenir tout seul (…). J'ai pu le ramener, mais là j'ai touché mes limites. Et dès qu'il a eu le pied à terre, il a eu une réaction incriyable, il s'est jeté sur moi et il m'a embrassé." *

erquy 4

Alors que s'est-il passé? Il y a eu une baïne, phénomène bien connu dans le Sud-Ouest. Cyril Rochard professeur de Kite surf à Erquy connait bien la plage de Saint Pabu.

erquy 2

Goulven et ses amis n'iront pas nager ce mercredi. Ils passent leurs vacances sur le même camping que leur sauveur, face à la plage de Saint-Pabu Erquy...

noyade