Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un militaire de la DGSE meurt dans un accident de tir à Cercottes (Loiret)

-
Par , France Bleu Orléans, France Bleu Berry, France Bleu

Un jeune agent de la DGSE (direction générale de la sécurité extérieure) est mort, le 7 octobre, lors d’un entrainement à Cercottes près d’Orléans. Ce militaire de 27 ans est décédé "suite à un accident de tir", explique le ministère des armées. Une enquête est ouverte.

Logo de la DGSE
Logo de la DGSE © Maxppp -

Cercottes, France

Un agent de la DGSE de 27 ans est mort lundi dernier lors d’un entrainement au centre d'entraînement spécialisé de Cercottes, dans le Loiret. Le ministère des armées confirme ce vendredi auprès de Franck Cognard, journaliste à France Info, cette information de France Info et France Bleu Orléans et "présente toutes ses condoléances à la famille, aux proches et aux frères d’armes du militaire décédé", dans un communiqué.

L'identité de ce jeune homme est protégée : on sait juste qu'avant d'être recruté par le service de renseignement extérieur français, il venait de l'Armée de terre. La DGSE (direction générale de la sécurité extérieure) a en effet pour habitude de recruter dans les rangs des unités militaires spécialisées des agents déjà formés aux techniques de renseignement et d'infiltration.

Accident mortel à Cercottes, au centre parachutiste d'entraînement spécialisé

L'accident de tir, pour lequel une enquête est en cours, a eu lieu lundi, à Cercottes, dans le Loiret, au centre parachutiste d'entraînement spécialisé, qui forme les agents clandestins. Et si un accident est rarissime, le risque n'est pas nul. 

Il y a dix ans, dans un autre centre d'entrainement des Pyrénées orientales, deux jeunes recrues de la DGSE avaient été tuées lors d'un exercice de sensibilisation aux explosifs. Ces entraînements sont les plus élitistes de France, donc les conditions - à balles réelles - sont les plus proches possibles des opérations.

  - Visactu
© Visactu -
Choix de la station

France Bleu