Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Un activiste entré dans une porcherie pour y tourner des vidéos a été condamné à Nancy

Un militant de l'association DxE sur les quatre poursuivis par la justice ce mardi 21 mai a été condamné à la cité judiciaire de Nancy. Selon la procédure du plaider-coupable, l'homme a écopé de 100 jours d'amende à 3 euros, pour avoir pénétré illégalement dans une porcherie de Meurthe-et-Moselle.

Quatre militants de l'association DxE étaient attendus ce mard 21 mai à la cité judiciaire de Nancy
Quatre militants de l'association DxE étaient attendus ce mard 21 mai à la cité judiciaire de Nancy © Radio France - Thierry Colin

La vidéo avait été partagée des milliers de fois en février dernier. Des militants de l'association DxE sont entrés de nuit dans une porcherie du Lunévillois en Meurthe-et-Moselle à Juvrécourt. Cette nuit du 2 février 2019, ils ont filmé l'élevage porcin "pour dénoncer les conditions d'élevage et d'abattage des porcs en France." Sur la "vidéo-choc", on voyait des animaux agonisants près de cadavres. "Nous n'entendons pas stigmatiser cet élevage en particulier, mais il ressemble à des milliers d'autres" expliquaient les membres de l'association. Le propriétaire de l'élevage a porté plainte pour dégradation, images de vidéosurveillance à l'appui.

DxE pour Direct Action Everywhere explique sur son site internet être une association "visant à dévoiler ce qui se cache derrière notre façon de consommer", elle produit essentiellement "des vidéos d'élevages d'animaux destinés à l'alimentation. "

Ce mardi 21 mai, quatre militants de l'association devaient être jugés au tribunal de Nancy, trois ont obtenu un report. Un homme a été condamné selon le dispositif du plaider-coupable à 100 jours d'amende à 3 euros. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu