Faits divers – Justice

Un milliardaire américain avoue ses crimes à la télé... à son insu

France Bleu mardi 17 mars 2015 à 15:14

Robert Durst, le 14 mars dernier, juste après son arrestation
Robert Durst, le 14 mars dernier, juste après son arrestation © MaxPPP

Robert Durst, homme d'affaire américain réputé, a été interpellé le week-end dernier, après la diffusion d'un documentaire lui étant consacré à la télévision. Alors qu'il pensait être seul aux toilettes, l'homme parle du meurtre de trois personnes... mais son micro était resté allumé.

"Et merde, qu'est-ce que j'ai fait ? Je les ai tous tués, bien sûr " : c'est en ces quelques mots que Robert Dust s'est trahi, et a permis d'élucider trois meurtres, dont l'un vieux de plus de 30 ans . L'homme, descendant d'une riche famille de l'immobilier new-yorkaise, a été arrêté ce week-end aux Etats-Unis dans un hôtel de la Nouvelle-Orléans.

L'arrestation a eu lieu à la veille de la diffusion à la télévision, sur la chaîne HBO, du sixième et dernier épisode du documentaire qui l'accable : dans ce long reportage, intitulé "La malchance : la vie et les morts de Robert Durst " et consacré à sa vie, les téléspectateurs ont pu assister aux aveux de Robert Durst. .. à son insu.

Soupçonné de vouloir quitter les Etats-Unis

Entre deux séquences d'interview, le milliardaire s'est rendu aux toilettes, et, se murmurant à lui-même, a avoué trois meurtres pour lesquels il était suspecté, en disant "Je les ai tous tués " . Les enquêteurs ont choisi d'arrêter Durst avant la diffusion de la séquence : ils soupçonnaient l'homme de vouloir quitter les Etats-Unis, car il séjournait à la Nouvelle-Orléans sous un nom d'emprunt.

Robert Durst, 71 ans, est soupçonné dans trois affaires : la disparition de son épouse en 1982, le meurtre de son voisin dont le corps a été retrouvé en 2001, et le meurtre en l'an 2000 de son amie d'alors Susan Brenan. Pour cette dernière affaire, il a été incarcéré dès après son arrestation. Mais si les experts estiment que dans le reportage d'HBO, la séquence où Durst avoue ses crimes aux toilettes relève de la vie privée , l'enregistrement ne pourra pas être utilisé comme preuve contre lui.