Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un mineur arrêté en possession d'une kalachnikov au Chemin-bas d'Avignon à Nîmes

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Des coups de feu, apparemment tiré en l'air ce jeudi au Chemin-bas d'Avignon à Nîmes. Pas de blessé mais la toujours vive inquiétude des habitants autour d'un lieu de deal bien connu. Un mineur a été interpellé avec une kalachnikov chargée.

(Photo d'archive)
(Photo d'archive) © Radio France - Ludovic Labastrou

Encore des tirs au Chemin-bas d'Avignon à Nîmes. Pas de blessé cette fois, mais le voisinage a entendu des coups de feu, ce jeudi en milieu de matinée dans le secteur du Portal, un lieu de deal clairement identifié. Arrivés rapidement sur place, les hommes de la police judiciaire de Nîmes ont pu interpeller un mineur en possession d'une arme lourde. Ils ont été chargés de l’enquête.

Un  mineur âgé d'à peine 15 ans

Un nouvel épisode, semble-t-il, dans la guerre des gangs pour le contrôle des points de deal. Plus inquiétant, l'âge de l'interpellé, 15 ans. Quinze ans et pris avec une kalachnikov chargée. Placé en garde à vue pour les prochaines 48 heures, le jeune observe un silence de moine. Défendait-il le point de deal du Portal, l'attaquait-il ? Il se tait. 

Récit Ludovic Labastrou

L'angoisse des habitants du quartier

Il y a peu, un homme avait été blessé par balle au Chemin-bas. Il ne s'agit que de tirs en l'air ce jeudi, mais l’inquiétude des habitants est vivace d'entendre le feu parler depuis des semaines autour du Portal. 

La personnalité du placé en garde à vue interpelle : sous les radars judiciaires, mais armé d'un fusil de guerre. "Et heureusement qu'il n'a pas tiré sur nous quand nous l'avons interpellé", confie un policier.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess