Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un mineur de 17 ans dégrade quatre voitures stationnées à Cangey et à Limeray près d'Amboise

-
Par , France Bleu Touraine

Les dégradations ont été commises dans les rues de Cangey et de Limeray à l'Est du département. Au total, quatre voitures ont été vandalisées. Vitres cassées, carrosserie dégradée. Ça s'est passé dans la nuit de lundi à mardi. L'auteur des faits, un mineur de 17 ans du Loir-et-Cher a été interpellé.

L'une des quatre voitures vandalisée dans la nuit de lundi à mardi à Cangey et à Limeray
L'une des quatre voitures vandalisée dans la nuit de lundi à mardi à Cangey et à Limeray - © Gendarmerie d'Indre-et-Loire

Indre-et-Loire, France

Très mauvaise surprise pour des habitants de Cangey et de Limeray. Ce mardi matin, ils ont retrouvé leur véhicule vandalisé. Au total, quatre voitures, garées dans la rue, ont été la cible d'un mineur de 17 ans. 

Le jeune homme alcoolisé au moment des faits a brisé des vitres, rayé les carrosseries et dégradé l'intérieur des habitacles. Le tout sous les yeux de deux copains présents avec lui sans pour autant participer aux dégradations. 

Alertés par le voisinage, les gendarmes de la compagnie d'Amboise ont aussitôt interpellé ces deux complices. Ils ont d'abord nié les faits avant de reconnaître leur présence au moment des dégradations. 

L'auteur des faits qui n'avait pas été arrêté est à son tour placé en garde à vue. Il passe aux aveux. Mineur et originaire du Loir-et-Cher, il a été relâché.  Son dossier a été transmis au tribunal de Blois qui décidera des suites judiciaires.