Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un Mirage 2000 de la base aérienne d'Istres s'écrase au Tchad

jeudi 28 septembre 2017 à 16:17 Par Thibault Maisonneuve, France Bleu Provence et France Bleu

Un appareil de l'armée de l'air, basé à Istres (Bouches-du-Rhône), s'est écrasé ce jeudi après son décollage de N'Djaména au Tchad, dans le cadre de l'opération Barkhane. Le pilote et le navigateur ont pu s'éjecter. Ils sont sains et saufs.

Un mirage de la base aérienne d'Istres (photo d'illustration)
Un mirage de la base aérienne d'Istres (photo d'illustration) © Maxppp -

Istres

Un avion de chasse Mirage 2000N appartenant à l'escadron 2/4 "La Fayette" de la base aérienne 125 d'Istres (Bouches-du-Rhône) s'est écrasé ce jeudi matin au moment de son décollage sur le camp Kosseï à N'Djamena (Tchad). Le pilote et le navigateur ont pu s'éjecter de l'appareil. Le navigateur est blessé à la jambe. Les deux hommes sont sains et saufs.

Une enquête pour connaître les causes de l'accident

"L’appareil, qui s’est abîmé dans un muret en bout de piste, n’était pas armé et effectuait un décollage", indique l'armée de l'Air dans un communiqué. L'avion devait revenir en France après une mission de deux mois. Une enquête est ouverte pour connaître les causes de l'accident.

Huit Mirage 2000 français sont basés au Sahel - quatre à N'Djamena et quatre à Niamey - dans le cadre de l'opération antiterroriste Barkhane.