Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un Mirage 2000 s'écrase près de Briey, sans faire de blessé

Accident spectaculaire et heureusement sans gravité ce lundi après-midi : vers 16h, un avion de chasse est tombé dans un bois au nord de la Meurthe-et-Moselle, à une trentaine de kilomètres de Metz. Le pilote est indemne, il a réussi à s'éjecter. L'appareil s'est écrasé à un kilomètre d'habitations.

Localisation Baroches Mirage
Localisation Baroches Mirage

Beaucoup de bruit et un nuage de fumée noire dans le ciel. C'est ce qu'une dizaine d'habitants des villages d'Ozerailles et des Baroches, en Meurthe-et-Moselle, ont vu ce lundi, vers 16h30.  Un Mirage 2000 de l'armée de l'air s'est crashé dans un champ, à moins d'un kilomètre des premières habitations . Par miracle, personne n'a été blessé. Le pilote a pu s'éjecter. Il est indemne. L'accident, spectaculaire, s'est produit dans les environs de Briey, à une trentaine de kilomètres de Metz.

"J'ai vu l'avion tomber en piqué, j'ai compris que ce n'était pas un exercice"

Thibaud était en pleines révisions chez sa grand-mère, à Ozerailles, lorsqu'il a assisté au crash : "j'ai entendu un bruit sourd et j'ai vu un avion tomber en piqué et en vrille. J'ai compris que ce n'était pas un exercice ".

Crash Mirage - son témoin ok

Le Mirage venait de la base aérienne de Luxeuil-les-Bains en Haute-Saône, il n'était pas armé. Deux hélicoptères de l'armée se sont rendus sur place. Pas d'explication encore sur l'origine de l'accident. Il s'agit du quatrième crash d'un avion de la base aérienne de Luxeuil en 3 ans.

Le plan Sater (sauvetage aéro-terrestre), déclenché peu après l'accident, a été levé en fin d'après-midi par la préfecture de Meurthe-et-Moselle.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess