Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un mois avant le procès "Creuse Grand Sud", le maire de Blessac démissionne

mardi 5 mars 2019 à 19:57 Par Olivier Estran, France Bleu Creuse

Robert Cuisset rend son tablier de maire de Blessac. Une décision prise dés le début de son mandat, et qui prend effet un mois avant sa comparution devant le tribunal correctionnel de Guéret dans l'affaire des faux en écriture de Creuse Grand Sud.

Robert Cuisset a dirigé durant 30 ans la mairie de Blessac
Robert Cuisset a dirigé durant 30 ans la mairie de Blessac - Image Google Street View

Aubusson, France

Robert Cuisset  ne veut plus être maire de sa commune de 530 habitants, proche d'Aubusson. Sa décision a été validée lundi soir par son conseil municipal, et c'est le premier adjoint qui prend la tête du village.

Robert Cuisset se dit "fatigué" : dans un mois (le 4 avril) il doit s'expliquer devant la justice dans l'affaire des faux en écriture de la communauté de communes Creuse Grand Sud. Deux emprunts portant sa signature en tant que vice-président en charge des finances , mais que les élus n'ont jamais voté: la somme, plus de 4 millions d'euros a plongé les comptes de la collectivité dans le rouge dés l'été 2015.

Robert Cuisset est cité auprès de Michel Moine, maire d'Aubusson et ex-président de cette collectivité.  Aucun des deux ne reconnait avoir signé ces documents frauduleux.

Le maire de Blessac renonce aujourd'hui au siège qu'il a occupé durant trente ans. il assure que c'est une décision prise de longue date, et qui n'est pas directement liée à l'imminence de son passage en justice.

"Depuis 2014, date des dernières élections, j'ai toujours dit que je resterai 2 ou 3 ans, mais avec l'affaire de Creuse Grand Sud, je n'ai pas voulu fuir mes responsabilités. Bon maintenant ,les interrogatoires sont passés et cela fait 30 ans que je suis a la tête de Blessac, il est temps que je parte."

Robert Cuisset s'explique au micro de France Bleu Creuse

Un procès le 4 avril ?

L'affaire des comptes truqués de Creuse Grand Sud a déjà été reporté a trois reprises. La dernière fois, fin novembre, c'est parce que l'avocate de Robert Cuisset était retenue sur un autre procès en cour d'assises.  "Je le regrette assure l'ex-maire de Blessac, j'aurai aimé que l'audience se tienne enfin."

Ce n'est pas l'avis de Michel Moine. Le maire d'Aubusson estime que ce procès n'est pas légitime. Par le biais de son avocat, il pose à la justice 3 questions prioritaires de constitutionnalité destinées à invalider l'audience. Le tribunal dira le 4 avril si elles sont retenues ou non.

Robert Cuisset lui est prêt à s'expliquer. Dans un soupir, il lâche : "Je vais me défendre, j'ai des choses à dire.