Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Un mois de prison avec sursis pour 2 gilets jaunes tourangeaux qui ont emporté des objets du Fouquet's

-
Par , France Bleu Touraine

Deux gilets jaunes originaires de Montlouis-sur-Loire ont été condamnés à un mois de prison avec sursis, ce 4 décembre, à Paris. Ils ont été reconnus coupables du vol de couverts et d'un tabouret, en mars dernier, après le saccage du Fouquet's. Les prévenus jurent qu'un vigile les leur avait donnés.

Le célèbre restaurant parisien avait été incendié lors de l'acte 18 des gilets jaunes, le 16 mars
Le célèbre restaurant parisien avait été incendié lors de l'acte 18 des gilets jaunes, le 16 mars © Maxppp - YOAN VALAT/EPA/Newscom/MaxPPP

Indre-et-Loire, France

La justice a rendu son jugement, mercredi 4 décembre, concernant les deux gilets jaunes tourangeaux accusés d'avoir volés des fourchettes et un tabouret au Fouquet's, le samedi 16 mars dernier, lors de l'acte 18 des gilets jaunes : Ils écopent d'un mois de prison avec sursis chacun, alors que le parquet avait requis 4 mois avec sursis et 70 heures de travail d'intérêt général. 

Au cours de l'audience au tribunal correctionnel de Paris, le 15 novembre dernier, cette aide-soignante de 31 ans et cet agent SNCF de 43 ans avait contesté le vol. Ils ont toujours affirmé qu'un vigile de l'établissement les avait autorisé à se servir, après la mise à sac du restaurant de luxe. 

Interpellés à leur domicile, à Montlouis-sur-Loire, quelques jours après la manifestation

Ces objets avaient été repérés sur internet sur le compte Facebook de la jeune femme qui les exhibait fièrement comme des trophées rapportés de la manifestation parisienne. Ce samedi-là, des individus étaient entrés dans le célèbre restaurant parisien, l'avaient saccagé et en partie brûlé. Le couple de tourangeaux avait été interpellé le 21 mars suivant à Montlouis-sur-Loire et placé en garde-à-vue.

Ce couple devra également verser un euro symbolique de dommages et intérêts au Fouquet's. Le célèbre restaurant a finalement rouvert le 14 juillet, après quatre mois de restauration.  

Les deux prévenus ont dix jours pour faire appel, si ils le souhaitent.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu