Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un mois de prison avec sursis pour la propriétaire de deux chiens laissés à l’abandon à Acheux-en-Vimeu

jeudi 29 mars 2018 à 23:04 - Mis à jour le vendredi 30 mars 2018 à 7:00 Par Claudia Calmel, France Bleu Picardie et France Bleu

Cette femme de 56 ans a été condamnée ce jeudi par le tribunal correctionnel d'Amiens.

Les deux labrados ont été secourus en décembre
Les deux labrados ont été secourus en décembre - Lydie Bizet

Acheux-en-Vimeu, France

Elle écope d’un mois de prison avec sursis pour avoir négligé ses deux chiens et son lapin. France Bleu Picardie vous avait parlé de cette affaire au mois de décembre. Ces deux labradors, Max et Zoé, un mâle et une femelle âgée de 5 et de 3 ans, avaient été retrouvés dans un état d'extrême maigreur. Ils vivaient reclus dans un sous-sol et étaient clairement sous-alimentés.

C’est un agent immobilier qui s'était rendu par hasard dans la maison de la prévenue qui avait donné l’alerte. Cette auxiliaire de vie a contesté les faits de maltraitance à l’audience, affirmant avoir nourri ses chiens régulièrement. 

Et pourtant les photos prises par les gendarmes montrent le contraire : les chiens n’ont que la peau sur les os, perdent leurs poil et ont des puces. La quinquagénaire possède aussi un lapin dont la cage est remplie d'excréments. 

La prévenue a reconnu sa négligence mais soutenu au président du tribunal qu'elle aimait la compagnie de ses animaux qui l'aidaient à lutter contre la solitude. 

En plus de sa peine de prison avec sursis, la propriétaire devra verser 1 500€ à la fondation 30 millions d'amis. Elle a aussi été condamnée à une interdiction de détenir un animal pendant un an.