Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un Montpelliérain avait mis en place une arnaque aux jeux à gratter

-
Par , France Bleu Hérault

Un homme a été interpellé à Montpellier le 25 janvier. Il tentait d'écouler des tickets de jeux à gratter non-valides dans les bureaux de tabac. Il est mis en examen pour recel de vol par effraction et escroquerie.

Les policiers ont trouvé à son domicile pour 500 euros de jeux à gratter volés.
Les policiers ont trouvé à son domicile pour 500 euros de jeux à gratter volés. © Maxppp -

Montpellier, France

Un homme d'une cinquantaine d'années a été mis en examen à Montpellier pour recel de vol par effraction et escroquerie. Durant le mois de janvier, il a essayé d'écouler des tickets de jeux à gratter volés dans sept bureaux de tabac différents de la ville. Ces tickets provenaient tous d'un cambriolage effectué le 17 janvier chez un buraliste du quartier Rondelet. 8.000 euros de jeux à gratter avaient été dérobés ce jour-là.

Un tour de passe-passe 

Après le cambriolage, la Française des jeux rend invalides les tickets concernés mais l'individu trouve une combine pour les utiliser. Il se présentait dans les bureaux de tabac, commandait à chaque fois dix jeux à gratter et les mettait dans sa poche avant même de payer. Il effectuait ensuite le paiement avec une carte bancaire non valide et lorsque le paiement lui était refusé, il rendait au buraliste des tickets non valides qu'il gardait sur lui. Un buraliste a compris le manège et a prévenu la police. 500 euros de jeux dérobés ont alors été retrouvé au domicile du suspect qui sera convoqué prochainement au tribunal. Les policiers ne sont, en revanche, pas en mesure d'affirmer qu'il est aussi l'auteur du cambriolage initial.