Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un Montpelliérain grièvement brûlé par l'explosion de la batterie de sa vapoteuse

mardi 4 septembre 2018 à 20:17 Par Salah Hamdaoui, France Bleu Hérault et France Bleu

Un Montpelliérain a été gravement brûlé à la jambe par la batterie de sa cigarette électronique. Elle a explosé alors qu'elle était dans la poche de son pantalon. L'accident, somme toute très rare, remonte à fin juin mais deux mois plus tard, Olivier n'est toujours pas remis de sa blessure.

C'est la batterie amovible au lithium qui peut exploser quand elle est manipulée ou transportée (illustration)
C'est la batterie amovible au lithium qui peut exploser quand elle est manipulée ou transportée (illustration) © Maxppp -

Montpellier, France

Olivier, la cinquantaine, est en plein travail à Carnon, chez un client pour réceptionner des portes de garages collectifs, quand, tout à coup, la poche de son jean se met à brûler. Une poche dans laquelle se trouve la batterie de sa cigarette électronique. "Le lithium de la batterie est parti en lance-flammes. Ça faisait une flamme de 30-40 cm" se rappelle-t-il.

"J'ai entendu comme un "pschitt",  et au début je me suis pas rendu compte que ça venait de ma poche."

Ni une ni deux, il s'en débarrasse et se précipite chez un ami pour se jeter dans sa piscine dans laquelle il reste "plongé" une demie-heure, histoire de faire redescendre la température. Ensuite, Olivier est admis en urgence au CHRU de Montpellier, la cuisse droite brûlée au deuxième degré profond "jusqu'au genou". Cet été, il a souffert pendant les soins quotidiens. 

Deux mois après l'accident, l'infirmière ne vient que tous les quatre jours, mais il n'est toujours pas complètement remis : "J'en ai encore pour un an avant de ne plus rien voir et de ne plus rien sentir".   

C'est la batterie qui explose, pas la cigarette électronique

Alors qu'est ce qui a bien pu se passer dans la poche d'Olivier ce jour-là ? Dans cette poche, il n'y avait pas seulement la batterie amovible au lithium de sa vapoteuse, sorte de super-pile avec beaucoup d'énergie; il y avait aussi des pièces de monnaie. Quand ils sont en contact, ces objets en métal peuvent provoquer un court circuit. La batterie est alors en surchauffe et explose au bout de quelques secondes. Des clefs par exemple auraient pu produire un phénomène identique.

Même si ce genre d'accident reste très rare, il existe une règle d'or pour éviter l'explosion d'une batterie amovible au lithium : si vous devez la mettre dans votre poche, placez-la dans un étui en silicone ou dans une boîte en plastique dur prévus à cet effet. Cela vous coûtera moins de deux euros et "ça évite ce genre de mésaventures" conseille Olivier qui n'a pas arrêté de vapoter mais qui maintenant prend toutes les précautions.

Une batterie amovible au lithium qui vient d'exploser (illusration) - Maxppp
Une batterie amovible au lithium qui vient d'exploser (illusration) © Maxppp -

Le témoignage d'Olivier, brûlé au 2e degré par la batterie de sa vapoteuse