Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Fusillade dans les rues de Strasbourg : l'hypercentre bouclé par la police.

Attaque mortelle à Strasbourg : ce que l'on sait

Faits divers – Justice

Un motard contrôlé à 209 kilomètres/heure à Lure

jeudi 20 août 2015 à 18:00 Par Thierry Campredon, France Bleu Belfort-Montbéliard

Les gendarmes de Lure n’en reviennent toujours pas. Mercredi après-midi, lors d’un banal contrôle de vitesse, ils ont contrôlé un motard qui circulait à 209 km/h au lieu des 110 km/h autorisés. Son permis lui a été retiré et sa moto a été saisie.

Motard vitesse route illustration
Motard vitesse route illustration © Maxppp

Le motard de la BMO, la brigade motorisée de la gendarmerie nationale qui a procédé au contrôle de vitesse, a encore du mal à réaliser. Mercredi 19 août, il est environ 14 heures, sur la RN19, une "deux fois deux voies" qui permet de contourner la ville de Lure, quand il pointe ses jumelles sur une moto qui semble rouler vite, très vite même. Résultat : 209 km/h , c’est presque 100 km/h de plus que la vitesse autorisée.

"De mémoire de gendarme, on n’a jamais vu ça"

Quelques kilomètres plus loin, le service d’intervention intercepte le motard. Cet homme âgé de 31 ans, originaire d’Héricourt, ne cherche pas à contester les faits. Il reconnaît qu’il roulait vite, car il voulait, selon lui, doubler une file de voitures. Un tel excès de vitesse : du jamais vu dans ce coin de Haute-Saône, selon les gendarmes.Mais cette imprudence, voire cette inconscience, risque de lui coûter cher. Non seulement sa puissante machine a été saisie par les gendarmes , mais son permis de conduire lui a immédiatement été retiré pour une période d’au moins six mois. Et le motard pressé devra répondre de son excès de vitesse devant le tribunal d’instance de Vesoul. Il encourt une amende pouvant aller jusqu’à 1500 euros et un retrait de six points de son permis.