Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un motard de Haute Savoie percute un gendarme pour échapper à un contrôle. Le militaire a dû être amputé.

vendredi 20 avril 2018 à 17:47 France Bleu Pays de Savoie

Mercredi, dans l'Ain, un jeune motard de Rumilly a violemment heurté un gendarme en service. Les conséquences sont gravissimes. Le jeune est placé en détention provisoire.

Le contrôle routier a tourné au drame
Le contrôle routier a tourné au drame © Maxppp - Photo d'illustration

Artemare, France

Mercredi après-midi, un peu avant 16 heures, la peur du gendarme a été fort mauvaise conseillère pour ce motard de Rumilly (74).  

Il roule sans permis, sans assurance et quand il voit les militaires en train de contrôler un automobiliste et lui faire signe de s’arrêter, le jeune choisit de foncer dans le tas. Il percute un gendarme littéralement projeté en l’air. 

Victime de multiples fractures, le militaire de 52 ans sera dans les heures qui suivent amputé de la jambe droite au-dessus du genou. 

Délit de fuite 

Le fuyard cache sa moto endommagée chez un ami. Ami qui a vent de l’appel à témoin lancé dans la presse, et qui fait le rapprochement.  L’ami convainc le fuyard de se rendre, près de sept heures après les faits à la gendarmerie de Belley.  

Après plus de 24 heures de garde à vue , le haut savoyard est mis en examen, entre autres, pour violence volontaire sur un agent public ayant entraîné une infirmité. La qualification, criminelle, pourrait le conduire à la cour d’assise. Et d’ors et déjà, cela le mène en prison, puisque le juge de la liberté et de la détention de Bourg-en-Bresse a décidé ce vendredi après midi son placement en détention provisoire.

Récidiviste

Le jeune homme avait pourtant été averti des conséquences de ses errements. Il a déjà eu affaire à la justice justement pour des refus d'obtempérer car il se déplaçait sans permis ni assurance. Les conséquences sont cette fois dramatiques. 

A son crédit, si l'on peut dire, il n'avait ni bu ni consommé de stupéfiants, d'après le résultat des premières analyses.