Faits divers – Justice

Un motard sarthois s'amusait à narguer le radar automatique de Sillé-le-Philippe

Par Marion Fersing, France Bleu Maine et France Bleu mardi 8 septembre 2015 à 9:57

voiture de gendarmerie (illustration)
voiture de gendarmerie (illustration) © Radio France

Pendant plus d'un an, un motard sarthois de 51 ans a multiplié les excès de vitesse en passant devant le radar automatique de Sille-le-Philippe. Il a fini par être arrêté et condamné, jeudi dernier.

Il devait sans doute penser qu'il pouvait berner les gendarmes. Un motard sarthois de 51 ans a enchainé les excès de vitesse, pendant plus d'un an et toujours au même endroit : le radar automatique de Sillé-le-Philippe. Cet habitant de Savigné-l'Evêque a, comme ça, commis 13 grands excès de vitesse, la plupart à plus de 140 kilomètres/heure au lieu de 90.

Les gendarmes sarthois sont allés le guetter pour pouvoir l'arrêter

Et s'il a été si difficile à arrêter, c'est que ce radar flashe par l'avant, là où les motos n'ont pas de plaque d'immatriculation. Il a donc d'abord été repéré par la cellule multi-récidivistes du centre des infractions routières de Rennes. C'est elle qui a alerté les gendarmes sarthois. Ils sont donc allés guetter le motard pour le contrôler eux-même et pouvoir l'arrêter, le 3 août, après un énième excès de vitesse.

Il a été jugé le 3 septembre dernier, et condamné à 6 mois de suspension de permis, 1500 euros d'amende et sa moto a été confisquée.