Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un nouveau couvre-feu à Montbéliard après les incidents à la Petite Hollande

La maire de Montbéliard annonce ce lundi la mise en place d'un nouveau couvre-feu pour une durée de deux semaines pour les mineurs de moins de 16 ans après les incidents survenus dans le quartier de la Petite Hollande.

Un policier lors d'un couvre-feu (photo d'illustration)
Un policier lors d'un couvre-feu (photo d'illustration) © Maxppp - Darek SZUSTER

Après les nouveaux incidents à la Petite Hollande, à Montbéliard, dans la nuit de dimanche à lundi, la maire de Montbéliard, Marie Noelle Biguinet, a décidé d'instaurer un couvre feu pendant deux semaines pour les mineurs de moins de seize ans (de 22 heures à 6 heures du matin). Marie-Noëlle Biguinet parle de scènes de "guérilla" qui ne sont pas acceptables.

"Les habitants sont excédés, je comprends leur colère (...) il n'y a aucune raison de se déchaîner de cette manière-là contre les équipements publics, et en ayant un comportement avec les forces de l'ordre qui est de l'ordre de la guérilla, c'est tout à fait inacceptable", a-t-elle déclaré à France Bleu Belfort Montbéliard.

Dans la nuit de dimanche à lundi, des jeunes habillés de noir et masqués s'en sont pris à deux poteaux de vidéo protection. Ils ont détruit deux caméras et en ont abîmé une troisième. Une voiture a été incendiée. Au plus fort des affrontements, une quarantaine de jeunes étaient mobilisés face à une trentaine de policiers et gendarmes qui ont fait usage de gaz lacrymogène et de LBD.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess