Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
DIRECT - Grève du 5 décembre : entre 806.000 et 1,5 million de manifestants en France
Faits divers - Justice

Un nouveau né découvert sur le plateau arrière d'un pick-up dans l'Orne

Drôle de découverte ce mardi pour une automobiliste de l'Orne qui rentrait du travail. A l'arrière de son pick-up : un nouveau né souffrant d'hypothermie.

Un nouveau né a été découvert à l'arrière d'un pick up dans l'Orne (photo d'illustration)
Un nouveau né a été découvert à l'arrière d'un pick up dans l'Orne (photo d'illustration) © Maxppp - - Nicolas Creach -

Nogent-le-Rotrou, France

Drôle de découverte pour une aide soignante ornaise. Ce mardi soir, en arrivant chez elle dans le Perche, elle a découvert un nouveau-né à l'arrière de son véhicule. Le bébé y aurait été déposé à l'hôpital de Nogent-le-Rotrou (Eure-et-Loir) où elle travaille.

25 kilomètres avec un bébé à l'arrière du pick-up

L'automobiliste n'avait rien remarqué en quittant l'hôpital. Mais en arrivant chez elle, à 25 kilomètres de là, dans le Perche, elle s'est aperçue que quelque chose bougeait sur le plateau arrière de son pick up. Elle a alors découvert un nouveau né soigneusement emmailloté dans son lange. 

Le petit garçon, âgé de quelques heures seulement, souffrait d'un début d'hypothermie. La température de son corps était tombée à 28 degrés. Les pompiers et le SMUR l'ont immédiatement pris en charge et conduit à l'hôpital de Mortagne-au-Perche (Orne). Le nourrisson a, depuis, été transféré au service pédiatrie du centre hospitalier d'Alençon (Orne) où son état n'inspire plus d'inquiétude

Le parquet d'Alençon a été avisé, mais c'est le parquet de Chartres (Eure et Loir) qui dirige l'enquête. La justice va tenter maintenant de faire la lumière sur ce qui ressemble à un abandon...

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu