Faits divers – Justice

Un nouveau préfet en Lozère

Par Camille Payan, France Bleu Gard Lozère jeudi 9 avril 2015 à 8:36

Hervé Malherbe à Douai en 2011
Hervé Malherbe à Douai en 2011 © MaxPPP

Hervé Malherbe a été nommé ce mercredi en conseil des ministres pour remplacer Guillaume Lambert mis en examen dans l'affaire Bygmalion. Hervé Malherbe était jusqu'à présent sous-préfet de Sarcelles.

Guillaume Lambert peut donc faire ses valises. Il a été officiellement démis de ses fonctions ce mercredi. En conseil des ministres Bernard Cazeneuve a décidé de nommer Hervé Malherbe.

Agé de 62 ans, Hervé Malherbe est titulaire d'une maîtrise d’histoire et de droit publique. Il a  démarré sa carrière en 1981 à la caisse de dépôts et consignations. Son premier poste de sous-préfet c'est en 1993 à Toul qui l'a occupé , puis il a œuvré à Boulogne-sur- Mer dans les années 2000. Il travaillait à l'époque sous les ordres de Pierre de Bousquet de Florian, devenu depuis préfet de région du Languedoc-Roussillon.

Toul, Boulogne-sur-Mer, Douai, Sarcelles et Mende

Mais Hervé Malherbe a occupé d'autres postes, à Douai et enfin à Sarcelles. Le nouveau préfet de Lozère a aussi été directeur de cabinet ou des services en Haute-Marne, dans les Bouches-du-Rhône, les Deux-Sèvres et le Tarn.

Redorer le blason de la Lozère

Fait chevalier de la légion d’honneur en janvier dernier, Hervé Malherbe va devoir redorer le blason d’un corps préfectoral en Lozère qui a vu deux de ses représentants démis sur les 23 qui se sont succédé depuis 1960.

On se souvient de Françoise Debaisieux condamnée en décembre 2011 pour vols et détournements de biens préfectoraux et Guillaume Lambert, nommé en juillet 2013 et révoqué pour son rôle supposé dans l’affaire Bygmalion 21 mois après.