Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un nouveau procès pour Francis Conte, condamné à la perpétuité après avoir abattu deux personnes dans les Vosges

jeudi 1 novembre 2018 à 17:41 Par Isabelle Baudriller, France Bleu Sud Lorraine

Francis Conte, 61 ans, est jugé en appel à partir de vendredi 2 novembre devant les assises de Meurthe-et-Moselle pour assassinat et meurtre en récidive après avoir tué au fusil de chasse deux personnes à Thaon-les-Vosges en 2013. L'an dernier, il a été condamné à la perpétuité pour ces faits.

Le procès en appel de Francis Conte doit durer trois jours
Le procès en appel de Francis Conte doit durer trois jours © Maxppp - Alexandre Marchi

Nancy, France

La cour d'assises de Meurthe-et-Moselle à Nancy, siégeant en appel, juge à compter de ce vendredi Francis Conte. L'homme âgé de 61 ans a été condamné l'an dernier dans les Vosges à la réclusion criminelle à perpétuité, assortie d'une peine de sûreté de 22 ans, après avoir tué une femme et un homme. C'est lui qui a fait appel du verdict.  

Les faits remontent à 2013. Ce 4 juillet, Francis Conte appelle les gendarmes de Thaon-les-Vosges : "j'ai tué deux personnes". Ses victimes : Florence Parmentier, aperçue dans la rue en compagnie de Célil Eren. Il les abat tous les deux à la carabine. Florence Parmentier, 45 ans, rencontrée quelques mois plus tôt. Francis Conte s'en éprend et se montre insistant. Elle finit par porter plainte pour harcèlement et appels malveillants

En 1995 déjà, par jalousie, Francis Conte assassine sa compagne, mère de ses enfants avec une arme à feu. Il est alors condamné à 15 ans de réclusion. Après ces deux nouveaux homicides, c'est donc en récidive que le sexagénaire est poursuivi et condamné en mars 2017 à la perpétuité.

Lors du procès à Epinal, les familles des deux victimes sont nombreuses à assister aux débats. Le fils et la fille de Florence Parmentier arborent un t-shirt "Nous ne vous oublions pas". Leur avocat, Me Gérard Welzer, parlent de "familles marquées à vie". Et qui "n'attendent plus rien de ce nouveau procès et de l'accusé". Verdict attendu mardi 6 novembre.