Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un nouvel attentat déjoué en France, un Égyptien mis en examen et écroué

vendredi 18 mai 2018 à 9:02 - Mis à jour le vendredi 18 mai 2018 à 20:48 Par Germain Arrigoni, France Bleu Paris et France Bleu

Un nouvel attentat a été déjoué en France, a annoncé vendredi le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb. Un Égyptien a été mis en examen et écroué. Selon franceinfo, il avait demandé de l'aide pour confectionner de la ricine, un poison très toxique.

Voiture de police (photo d'illustration)
Voiture de police (photo d'illustration) © Radio France

Un nouvel attentat déjoué en France. "Un attentat, avec soit de l'explosif soit à la ricine, ce poison (...) très fort", a précisé Gérard Collomb sur BFMTV. Un Égyptien a été mis en examen pour "association de malfaiteurs terroriste criminelle" et écroué mardi.

Le suspect avait demandé de l'aide pour confectionner de la ricine 

Et le ministre de l'Intérieur de poursuivre que cette personne "avait des tutoriels qui indiquaient comment construire des poisons à base de ricine". Il a été arrêté après avoir été repéré sur les réseaux sociaux, en l'occurrence la messagerie sécurisée Telegram. 

Franceinfo confirme, ce vendredi soir, que le suspect avait demandé de l'aide pour confectionner de la ricine, ce poison extrêmement toxique. Après l’exploitation de son téléphone, ses demandes d’aides transmises via la messagerie Telegram, souvent utilisée par les djihadistes, sont restées sans réponse.

Une personne arrêtée à Paris

"L'interpellation a eu lieu dans le XVIIIe arrondissement parisien", a confié à l'AFP une source proche de l'enquête, précisant que l'homme "reconnaît avoir voulu passer à l'acte".  Ce dernier a donc été mis en examen et écroué.

Selon cette source, l'arrestation a eu lieu vendredi 11 mai, à la veille de l'attaque au couteau menée à Paris qui a fait un mort et cinq blessés.

51 attentats déjoués depuis 2015

Fin mars, le Premier ministre Edouard Philippe avait annoncé que 51 attentats avaient été déjoués depuis janvier 2015.

L'attaque parisienne au couteau samedi a porté à 246 le nombre de personnes tuées depuis le début de cette vague d'attentats jihadistes en France qui avait débuté en ciblant l'hebdomadaire satirique Charlie Hebdo.