Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un obus explose au visage du collectionneur de munitions, à Guitté dans les Côtes d'Armor

jeudi 21 juillet 2016 à 20:03 Par Céline Guétaz, France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel et France Bleu

A Guitté, près de Caulnes, un collectionneur de munitions s'est blessé en manipulant un obus qui lui a explosé au visage. Les démineurs de Brest se sont rendus chez lui pour détruire huit autres obus que le quinquagénaire détenait.

Le collectionneur a manipulé un obus qui lui a explosé au visage
Le collectionneur a manipulé un obus qui lui a explosé au visage

Ce collectionneur de munitions, âgé de 57 ans, disposait de nombreux obus chez lui. Ce jeudi, dans l'après midi, il décide de sortir son établi dans son jardin, et plusieurs engins pour les nettoyer. Il installe le premier obus dans un étau, et utilise une perceuse. Il a dans l'idée de démonter et nettoyer l'engin, mais l'obus explose.

L'obus lui a explosé au visage

L'homme s'est blessé à la main droite et au visage, il a été immédiatement transporté par hélicoptère au CHU à Rennes. Dans le même temps les gendarmes se sont rendus sur place, ainsi qu'une équipe de démineurs de Brest, qui s'est déplacée en hélicoptère. Dans un trou creusé à proximité, les démineurs ont fait exploser huit autres obus que détenait ce collectionneur. Vingt ans qu'il dispose chez lui de différentes munitions. Les gendarmes rappellent  qu'il est illégal de détenir du matériel militaire, et notamment des obus. En cas découverte de ce type d'engins, il faut contacter les forces de l'ordre et en aucun cas manipuler ces engins explosifs.