Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un ostéopathe landais à nouveau inquiété par la justice

-
Par France Bleu Gascogne

INFO FRANCE BLEU GASCOGNE. Pour la troisième fois de sa carrière, ce praticien est mis en cause de ses pratiques. Une enquête judiciaire est ouverte par le Parquet de Dax.

Ostéopathie (illustration).
Ostéopathie (illustration). © Fotolia.com - sylv1rob1

Il y a une dizaine d'années, alors qu'il travaillait à Herm en Chalosse, le procès de cet ostéopathe, accusé d’attouchements sexuels présumés sur ses patientes, avait abouti à sa condamnation à Dax. Une dizaine de plaintes avaient été déposées par des patientes s’estimant abusées.

C’est la spécialité de ce médecin qui est particulièrement sensible. Il pratique la remise en place des organes génitaux , une technique médicalement reconnue, et qui n’est pas "pas pénalement condamnable" .

Condamné puis blanchi en 2006

En première instance le tribunal de Dax estime toutefois que le docteur a dérapé. Il est condamné à deux ans de prison avec sursis. Le Village de Herm en Chalosse est alors à feu et à sang, des tags injurieux sont retrouvés dans la commune.

L’homme sera ensuite relaxé, blanchi, au bénéfice du doute en deuxième instance par la Cour d’appel de Pau. Il préfèrera quand même déménager pour une autre commune dans les Landes.

Aujourd’hui, c’est un troisième épisode qui s’ouvre. Selon les informations de France Bleu Gascogne, l’ostéopathe fait l'objet en ce moment d'une information judiciaire pour "agressions sexuelles" . L’enquête a été ouverte par le parquet de Dax à la suite de deux nouvelles plaintes . Une autre plainte en 2008 a été classée sans suites.

L'information judiciaire permet la nomination d'experts qui vont passer au crible les enregistrements vidéo que le docteur réalisait désormais systématiquement lors des séances avec ses patientes . La psychologie du médecin et des victimes présumées seront aussi analysées. Au terme de l'enquête, le juge d'instruction prononcera soit un non lieu, soit un renvoi devant un tribunal.

À l’heure actuelle, le praticien est présumé innocent. Après sa garde à vue il y a trois semaines, il est resté libre, mais a été placé sous contrôle judiciaire. Secret de l'instruction oblige, le parquet de Dax s'est refusé à tout commentaire.