Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un pédophile condamné à 18 mois de prison ferme par le tribunal de Sens

mercredi 8 novembre 2017 à 9:47 Par Renaud Candelier, France Bleu Auxerre et France Bleu

Un amateur d'images pédophiles, habitant Aillant-sur-Tholon a été envoyé ce mardi en prison après la découverte de milliers d'images et de vidéos pédophiles sur son ordinateur. Il y possédait 2,6 Tera-octets de données, une véritable obsession pour cet homme de 47 ans.

L'habitant d'Aillant-sur-Tholon, sans profession, passait sa vie à la recherche d'images pédophiles
L'habitant d'Aillant-sur-Tholon, sans profession, passait sa vie à la recherche d'images pédophiles © Maxppp - Maxppp

Aillant-sur-Tholon, France

C'est une montagne d'images pornographiques mettant en scène des enfants qui a été découverte sur l'ordinateur de cet habitant d'Aillant-sur-Tholon. L'équivalent de 3.700 CD de vidéos et de photos dont des photos de sa propre fille.

Des images de sa propre fille

À la barre, le prévenu a expliqué qu'il avait envoyé des images de sa fille à d'autres pédophiles qui se mettaient en scène avec elle, puis lui renvoyaient le montage. Aujourd'hui sa fille est majeure mais elle était encore mineure lors de sa précédente condamnation pour des faits similaires en 2008.

C'est le travail de la police judiciaire et une enquête de l'office de lutte contre la cyber-criminalité qui a permet son arrestation lundi matin.

Dix ans de suivi socio-judiciaire

Cet ancien de la marine nationale, aujourd'hui sans profession a été condamné par le tribunal correctionnel de Sens à dix ans de suivi socio-judiciaire, interdiction définitive de travailler avec des mineurs, interdiction de contacts avec des mineurs ainsi qu'une obligation de travail et de soins. S'il ne respecte pas ces mesures judiciaires, l'homme encoure une peine de deux ans de prison supplémentaire.